La MLB allégera les mesures sanitaires des clubs dont 85% des membres sont vaccinés

Une note de service de trois pages de la MLB et de l’Association des joueurs (MLBPA) a été envoyé aux joueurs et membres du personnel lundi.
Photo: Jae C. Hong Associated Press Une note de service de trois pages de la MLB et de l’Association des joueurs (MLBPA) a été envoyé aux joueurs et membres du personnel lundi.

Les parties de cartes, le covoiturage et les sorties au restaurant pourraient bien être de retour au Baseball majeur cette saison, tout comme les événements de promotion avec des commanditaires.

Le port du masque dans l’abri et dans l’enclos serait abandonné et les appareils de traçage seront chose du passé quand 85% des joueurs des ligues majeures et du personnel des clubs seront vaccinés. Les séances vidéo en équipe seraient de retour avant et après les matchs, comme les tables de billard et les saunas.

Une note de service de trois pages de la MLB et de l’Association des joueurs (MLBPA) a été envoyé aux joueurs et membres du personnel lundi. L’Associated Press en a obtenu copie. Dans ce mémo, on encourage fortement joueurs et membres du personnel à recevoir l’un des vaccins approuvés contre la COVID-19 «quand ils seront disponibles».

«Les individus seront considérés comme étant vaccinés deux semaines après avoir reçu leur deuxième dose de vaccin à deux doses (Pfizer ou Moderna) ou deux semaines après avoir reçu le vaccin à simple dose (Johnson Johnson)», lit-on dans cette missive.

Pas beaucoup de joueurs ont été vaccinés jusqu’ici, estime la MLB, mais la ligue s’attend à ce que le nombre de joueurs vaccinés augmente après qu’ils aient regagné leur ville d’attache après le camp d’entraînement. La saison sera lancée jeudi.

Les restrictions au personnel du Tiers 1, mises en place l’an dernier, touchent les joueurs, gérants, entraîneurs, receveurs d’enclos, soigneurs, médecins d’équipe, thérapeutes et entraîneurs du conditionnement physique.

Une fois que le ratio de 85 pour cent est atteint, les joueurs et membres du personnel vaccinés pourraient manger et boire sur les vols de l’équipe. Ils pourraient aussi se réunir à l’intérieur, comme à l’hôtel, sans masque ou distanciation sociale, pour autant que des personnes non vaccinées ne sont pas présentes. Ils seraient aussi en mesure de faire du covoiturage. Ces relâchements ne seraient toutefois pas permis dans les vestiaires des stades.

Les gens vaccinés qui auraient des contacts rapprochés avec des personnes atteintes de la COVID-19 n’auraient pas à se soumettre à une quarantaine, à moins de présenter des symptômes.

Les joueurs et membres du personnel vaccinés auraient la possibilité de réduire le nombre de tests salivaires à deux par semaine, comme les membres du personnel de Tiers 2, soit les dirigeants d’équipes ou les employés responsables des vestiaires, les propriétaires et les préposés à l’entretien du terrain.

Les membres de la famille des joueurs qui sont vaccinés ainsi que les enfants mineurs, même s’ils ne sont pas vaccinés, pourraient rester avec les joueurs dans leur chambre d’hôtel lors des séjours sur la route. Le Baseball majeur et le syndicat ont toutefois rappelé que les Centres pour le contrôle des maladies suggèrent de ne pas voyager par vol commercial si ce n’est pas nécessaire. Les familles des joueurs pourraient également s’asseoir partout dans les stades et ne pas devoir être regroupés en bulles, pourvu qu’ils ne contreviennent pas aux règles locales.

Les joueurs et le personnel pourraient rencontrer n’importe quelle personne lors de séjours à l’étranger pourvu que ce soit à l’extérieur, éliminant ainsi la restriction de ne voir que des gens de sa bulle familiale. Ils n’auraient plus à avertir leur équipe quand ils quittent leur chambre d’hôtel. Ils pourraient aussi résider dans leur résidence familiale lors de séjours à l’étranger sans que la famille ne se soumette à une quarantaine ou à des tests de dépistage de la COVID-19.

Avec Tom Withers

À voir en vidéo