«Schumi» n'aime pas les comparisons

Hockenheim — Six fois sacré champion du monde de Formule-1, l'Allemand Michael Schumacher n'a pas caché sa grande admiration pour l'Américain Lance Armstrong en passe de décrocher une sixième victoire record dans le Tour de France cycliste.

«C'est difficile de [nous] comparer. Ce qu'il fait est unique, très spécial», a déclaré hier Schumacher, avant le Grand Prix d'Allemagne de F1 qui sera disputé dimanche sur le circuit d'Hockenheim. «Je m'entraîne [dur], et je connais la signification de ce que je fais. Mais ce qu'ils font [les coureurs] est impressionnant, véritablement gigantesque et impressionnant, a déclaré le pilote Ferrari. Je viens de les voir à la télévision. Toujours assis sur les vélos après tant de jours passés et de kilomètres parcourus.»

Schumacher ne veut cependant pas comparer.

«Nous faisons des choses différentes», mais il estime que l'intérêt des deux disciplines suscite le même enthousiasme chez les spectateurs.

Si Schumacher remporte le Grand Prix d'Allemagne dimanche, il égalera son propre record de 11 succès la même saison, alors que six courses restent à disputer. En 2002, il avait remporté 11 des 17 Grands Prix disputés.