Nouvel ajournement du procès de Bertuzzi

Vancouver — Le procès de l'ailier des Canucks de Vancouver, Todd Bertuzzi, inculpé pour coups et blessures à l'encontre d'un adversaire lors d'un match de la Ligue nationale, a été une nouvelle fois ajourné, hier, à la demande de la défense.

En l'absence de Bertuzzi, qui risque 18 mois de prison ferme, le juge a fixé le début des audiences préliminaires au 10 août, jour où il espère également fixer la date de l'ouverture du procès proprement dit.

Le magistrat a ainsi accédé à la demande de l'avocat Len Doust qui réclamait plus de temps pour étudier le dossier accusant son client de brutalités à l'encontre de l'ailier des Avalanches du Colorado, Steve Moore, en mars.

«Une importante enquête policière a abouti à un épais dossier que nous devons maintenant passer au crible», a expliqué Me Dunst, qui avait déjà obtenu il y a deux semaines un premier ajournement.

Il a refusé de commenter les preuves contenues dans le dossier à charge contre Bertuzzi, refusant également de dire si le joueur plaiderait coupable ou non.

À la suite de son agression contre Moore, Bertuzzi avait été suspendu par les dirigeants de la LNH pour les 13 derniers matches de la saison régulière ainsi que pour les séries éliminatoires. Il doit maintenant obtenir l'autorisation expresse de la LNH pour pouvoir rejouer.

Le 8 mars, Bertuzzi avait frappé par derrière Moore qui avait chuté sur la glace et était resté durant dix minutes dans un bain de sang avant d'être transporté vers un hôpital local, touché aux vertèbres cervicales et victime de contusions au visage. Il est toujours impossible de savoir aujourd'hui s'il pourra un jour rejouer dans la LNH.