Wilfried Nancy promu entraîneur-chef du CF Montréal

Wilfried Nancy était entraîneur adjoint de la première équipe depuis le 7 janvier 2016.
Photo: CF Montréal via La Presse canadienne Wilfried Nancy était entraîneur adjoint de la première équipe depuis le 7 janvier 2016.

Le CF Montréal a décidé de pourvoir le poste d’entraîneur-chef en regardant dans sa propre cour, confiant le rôle à Wilfried Nancy. Et, foi d’Olivier Renard, il ne s’agit pas d’un choix par défaut.

« C’est vrai que, par rapport aux circonstances, c’est facile de choisir “Wil”, mais ce ne sont pas les circonstances qui nous l’ont fait choisir. On est sûrs, on le sent mature », a fait valoir le directeur sportif de l’équipe lors d’une conférence de presse virtuelle lundi.

Nancy assumait l’intérim comme entraineur-chef depuis le départ de Thierry Henry, à la fin du mois dernier.

Selon Olivier Renard, le nombre d’entretiens menés pour ce poste névralgique se compte sur les doigts d’une main. Et ce, même si « beaucoup, beaucoup » de gens l’ont contacté, a-t-il dit. « Tu entends beaucoup de belles paroles en entrevue. J’avais déjà décidé des personnes que je voulais voir. »

À ses yeux, le seul point négatif de Nancy est son inexpérience comme entraîneur-chef. Il a toutefois plusieurs qualités en poche. « Il connaît le club, et ce que j’ai vu de lui depuis un an m’a plu. Il est à l’aise de négocier avec les médias montréalais, ce qui n’est pas toujours simple », a-t-il noté.

« Olivier et moi, on a appris à se connaître l’année dernière. Quand il est arrivé, il a mis sa philosophie en place, sa vision du club. En échangeant, on s’est rendu compte qu’on était d’accord sur plusieurs points », a pour sa part relevé Wilfried Nancy.

Après 10 ans passés au sein de l’équipe montréalaise, aurait-il accepté qu’on confie le poste d’entraîneur-chef à quelqu’un d’autre ? « J’aurais compris et je serais retourné dans ma position d’adjoint, a-t-il répondu. C’est le soccer : aujourd’hui, c’est moi ; demain, ce sera quelqu’un d’autre. »

Pour un an d’abord

Renard a octroyé à Nancy un contrat d’une saison, assujetti de plusieurs clauses pour celles à venir. Pourquoi seulement un an ? « C’est une nouvelle chose pour lui. C’est nouveau pour nous aussi de le voir dans une nouvelle position, a expliqué le directeur sportif. Il n’a pas le couteau sous la gorge pour produire des résultats immédiats. Je suis conscient de l’arrivée de beaucoup de joueurs au sein de l’équipe, qui est jeune. Et aussi de la difficulté de ne pas être à Montréal au cours des prochaines semaines. »

« Évidemment, les résultats doivent suivre, mais je veux d’abord voir la philosophie du club, qui continuera d’aller de l’avant. Il n’y a pas de pression de séries de notre part. Bien sûr, je veux les faire, et “Wil” aussi, mais il n’y a pas de pression de ce côté-là », a-t-il assuré.

« Bien sûr qu’il y a eu des négociations, a précisé Nancy. Mais après réflexion, je me mets à la place du club et je comprends pourquoi on m’a donné un an. Ce n’est pas un problème pour moi. Ce qui m’intéresse, c’est le projet qu’Olivier est en train de mettre en place. Je sais très bien qu’on est un club qui doit faire les séries. […] Et comme l’a souligné Olivier, l’important, c’est la progression au niveau des joueurs. »

Du côté des adjoints, Kwame Ampadu et Laurent Ciman, de même que l’entraîneur des gardiens Rémy Vercoutre et le préparateur physique Jules Gueguen, restent en poste. Techniquement, l’équipe se retrouve avec un adjoint en moins à la suite de la promotion de Nancy, mais ce dernier ne compte pas demander une embauche, même si Renard lui a dit qu’il pouvait le faire s’il le désirait.

Âgé de 43 ans, Nancy était entraîneur-adjoint de la première équipe depuis le 7 janvier 2016. Il a notamment fait partie de l’équipe d’entraîneurs qui a remporté le Championnat canadien en 2019 et qui a mené l’équipe aux séries éliminatoires en 2016 et 2020.

 

Coup d’envoi en Floride

Le CF Montréal amorcera sa saison 2021 au stade de l’Inter Miami CF à Fort Lauderdale, en Floride. Après son camp d’entraînement à Montréal, l’équipe de soccer prendra la direction des États-Unis le 6 avril, avec l’objectif d’y disputer deux matchs préparatoires, les 8 et 11 avril, avant l’ouverture de la saison régulière, prévue le 17 avril. Lors de ce séjour en Floride, le CF Montréal profitera également du centre d’entraînement du club floridien pour ses entraînements quotidiens. « Nous voulons placer les joueurs dans les meilleures conditions possible avant de revenir jouer à Montréal, a expliqué le directeur sportif du CF Montréal, Olivier Renard. Nous allons tout faire pour permettre aux joueurs et au personnel d’être accompagnés par leur famille, pour qu’ils se sentent le mieux possible pendant qu’ils sont loin de la maison. »



À voir en vidéo