En bref - Rivaldo, «héros grec»

Athènes — Le champion du monde brésilien 2002 Rivaldo, dont la signature pour l'Olympiakos Le Pirée (1re div. grecque de football) a été confirmée par le club hier, a été accueilli dès son arrivée à l'aéroport d'Athènes par 3000 de ses nouveaux partisans.

Le Ballon d'or 1999, accompagné de son épouse et de son fils, et entouré par des représentants du club, n'a fait aucun commentaire à l'aéroport. L'officialisation du contrat d'un an, avec option pour un an supplémentaire, est attendue pour aujourd'hui, a indiqué un officiel de l'Olympiakos, deuxième du Championnat grec la saison dernière, et qui disputera donc la Ligue des Champions en 2004-2005. Les termes financiers du contrat n'ont pas été précisés par le club. «Un joueur comme Rivaldo est nécessaire à toute équipe, et encore plus à l'Olympiakos, a déclaré l'entraîneur du club, Dusan Bajevic. Je crois qu'il va nous apporter ce qu'il a apporté aux équipes pour lesquelles il a joué auparavant.» Ancien joueur du FC Barcelone (1re div. espagnole) et du Milan AC (1re div. italienne) notamment, Rivaldo avait eu des contacts avec Bolton (1re div. anglaise), le Werder de Brême, champion d'Allemagne, et des clubs du Qatar, depuis son départ de Cruzeiro (1re div. brésilienne) en février 2004.