Duel au sommet entre le Canadien et les Maple Leafs

Les Maple Leafs (10-2-1) trônent au sommet de la section Nord devant le Canadien (8-2-2) et les Jets de Winnipeg (7-3-1).
Photo: Claus Andersen/Getty Images/Agence France-Presse Les Maple Leafs (10-2-1) trônent au sommet de la section Nord devant le Canadien (8-2-2) et les Jets de Winnipeg (7-3-1).

Le Canadien a passé les deux derniers jours à se préparer pour un duel au sommet dans la section Nord face aux Maple Leafs de Toronto, mercredi au Centre Bell.

La formation montréalaise n’a pas joué contre son rival de longue date depuis le premier soir de la saison. Les Leafs avaient alors gagné 5-4 en prolongation.

« Quand vous êtes jeunes, c’est le type de match que vous adorez regarder et c’est spécial de maintenant vivre ces matchs, a dit l’attaquant du Canadien Josh Anderson en visioconférence, mardi. Je sais que beaucoup de gens vont regarder le match. Tout le monde sera prêt et ça devrait être amusant. »

Les Maple Leafs (10-2-1) trônent au sommet de la section Nord devant le Canadien (8-2-2) et les Jets de Winnipeg (7-3-1). Les quatre autres formations se retrouvent à ,500 ou sous cette barre.

Avant les matchs de mardi, le Canadien et les Leafs se retrouvaient aussi en tête de la LNH pour les buts marqués par rencontre avec des moyennes respectives de 4,00 et 3,69. L’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, s’attend toutefois à ce que les moyennes baissent tranquillement plus la saison progressera.

« Les camps ont été courts et il n’y a pas eu de matchs préparatoires pour apporter des ajustements. On voit que le jeu se resserre tranquillement », a noté Julien en ajoutant que les Oilers d’Edmonton ont défait les Sénateurs d’Ottawa 3-1, lundi, pendant que les Maple Leafs battaient les Canucks de Vancouver sur le même score.

« C’est malheureux pour les partisans, mais ça rend les entraîneurs heureux, a enchaîné Julien. Ce n’est pas que les équipes jouent du hockey moins offensif, mais c’est plutôt parce que les équipes jouent mieux défensivement. »

Un joueur qui ne semble pas affecté par le jeu plus serré est l’étoile des Maple Leafs Auston Matthews. L’Américain âgé de 23 ans a inscrit au moins un but à ses huit derniers matchs et il a touché la cible 10 fois au cours de cette séquence.

Il domine la LNH avec 11 buts en 12 sorties cette saison.

« Il joue de l’excellent hockey et son jeu parle de lui-même. C’est une vraie force de la nature et possède un tir extraordinaire », a dit le gardien du Canadien Carey Price au sujet de Matthews.

« C’est la même chose avec tous les joueurs vedettes. Il faut réduire son temps avec la rondelle et l’espace qu’il a sur la patinoire, a ajouté Price. J’ai du plaisir à le voir jouer quand je ne suis pas sur la même patinoire que lui. »

Le Canadien a mis l’accent à l’entraînement sur les bagarres le long des rampes, le jeu de transition et l’intensité.

« Il y a des petites choses à peaufiner, mais nous avons toujours confiance en nos moyens, a insisté Anderson. Nous nous attendons à une grosse bataille face aux Maple Leafs. Nous allons devoir être prêts dès la première mise en jeu. »

Armia se rapproche d’un retour au jeu

L’attaquant Joel Armia a fait un pas de plus vers un retour au jeu, étant donné qu’il a pu participer aux exercices avec contacts à l’entraînement, mardi.

Armia, qui a subi une commotion cérébrale le 21 janvier face aux Canucks de Vancouver, avait repris l’entraînement avec ses coéquipiers lundi. Il n’avait toutefois pas encore reçu le feu vert pour participer aux exercices avec contacts.

Le Finlandais âgé de 27 ans a participé à l’entraînement de mardi en tant que membre du trio de Jesperi Kotkaniemi et Tyler Toffoli. Corey Perry a aussi participé à l’entraînement au sein de ce trio, devenu quatuor.

Julien n’était pas encore en mesure de dire si Armia serait disponible pour le match face aux Maple Leafs.

« Nous verrons comment il se sent [mercredi], puis nous prendrons ensuite une décision s’il est en mesure de jouer, a dit Julien. Le temps des décisions difficiles s’en vient bientôt. »

En cinq rencontres cette saison, Armia a récolté deux buts et trois aides. De son côté, Perry a amassé un but et deux aides en sept sorties.

À voir en vidéo