Bon départ pour Raonic et Marino aux Internationaux de tennis d’Australie

Milos Raonic (photo) n’a eu aucune difficulté à se défaire de l’Argentin Federico Coria, qu’il a vaincu 6-3, 6-3, 6-2 en 1 h 35.
Photo: Andy Brownbill Associated Press Milos Raonic (photo) n’a eu aucune difficulté à se défaire de l’Argentin Federico Coria, qu’il a vaincu 6-3, 6-3, 6-2 en 1 h 35.

Le Canada a connu un bon début de première journée aux Internationaux de tennis d’Australie, puisque Milos Raonic et Rebecca Marino ont remporté leur match de premier tour lundi à Melbourne Park.

Raonic n’a eu aucune difficulté à se défaire de l’Argentin Federico Coria, qu’il a vaincu 6-3, 6-3, 6-2 en 1 h 35.

Raonic a amassé 17 as et 51 coups gagnants et n’a fait face qu’à deux balles de bris, qu’il a empêché son rival de convertir.

Au même moment, dans un match en deux temps, Marino a signé une victoire de 6-0, 7-6 (9) contre l’Australienne Kimberly Birrell.

Issue des qualifications, la Torontoise de 30 ans n’a eu besoin que de 23 minutes pour boucler la première manche face à sa rivale de 22 ans, classée 747e au monde et détentrice d’un laissez-passer des organisateurs.

Pendant cette première manche, Marino n’a fait face à aucune balle de bris et a gagné un point de plus à son service — 12 — que le total de Birrell pendant tout ce set.

La bataille a été beaucoup plus ardue pour Marino en deuxième manche. La Canadienne a eu besoin de 78 minutes et de 8 balles de match pour éliminer Birrell au bris d’égalité.

La rentrée d’Andreescu

Cinq des sept Canadiens inscrits en simple étaient à l’horaire lors de la journée inaugurale du tournoi.

Chez les dames, ce premier tournoi majeur de la saison marque le retour sur les courts de Bianca Andreescu après une absence de 15 mois. Huitième tête de série, Andreescu affrontera la Roumaine Mihaela Buzarnescu dans un match qui devait commencer, au plus tôt, à minuit, heure de Montréal.

Il s’agira du troisième affrontement entre Buzarnescu et Andreescu. En 2015, à Toronto, Buzarnescu avait défait une très jeune Andreescu 6-0, 6-2. Quatre ans plus tard, à Acapulco, Andreescu avait pris sa revanche, l’emportant 6-2, 7-5

Au lendemain de sa défaite en finale à l’Omnium Murray River, Félix Auger-Aliassime, 20e tête de série, entamera le tournoi en se mesurant à l’Allemand Cedrik-Marcel Stebe. Ce match s’amorcera, au plus tôt, à 1 h, heure de Montréal.

Enfin, dans le dernier match de la soirée à l’Aréna Margaret-Court, Denis Shapovalov, 11e tête de série, aura un premier match ardu face à l’Italien Jannik Sinner, 36e joueur mondial.

Les deux autres Canadiens en lice s’exécuteront mardi et auront de lourds défis à affronter.

Chez les hommes, Vasek Pospisil, 61e au monde, tentera de venir à bout du Russe Daniil Medvedev, quatrième tête de série et l’une des vedettes du triomphe de son pays à la Coupe de l’ATP, en fin de semaine.

Ce sera la quatrième confrontation entre Pospisil et Medvedev, et le Russe mène 2 à 1. Pospisil avait causé une vive surprise en éliminant Medvedev, première tête de série, 6-4, 6-3 dès le premier tour du tournoi de Rotterdam, en mars 2020.

Chez les dames, Leylah Fernandez retrouvera la Belge Elise Mertens, 18e tête de série, et championne du Trophée Gippsland, l’un des trois tournois préparatoires mis sur pied par la WTA la semaine dernière à Melbourne.

Fernandez et Mertens ne se sont encore jamais affrontées.

À voir en vidéo