En bref: Formule 1, Renault dit oui aux changements

Londres — Renault s'est dit favorable hier aux nouvelles réglementations proposées par la Fédération internationale automobile (FIA) pour le championnat du monde de Formule-1 2005 et espère que les autres écuries vont la suivre.

Les responsables de la FIA ont décidé d' apporter d'importants changements techniques la saison prochaine pour réduire la vitesse, rendre les courses plus sûres et moins coûteuses et surtout redonner de l'attrait à un sport délaissé par son public. Le détail de ces mesures, qui concernent les pneumatiques, les moteurs et l'aérodynamisme, a été rendu public vendredi. Les écuries ont jusqu'au 6 septembre pour faire des contre-propositions acceptables, sinon elles se verront imposer cette nouvelle réglementation. Pat Symonds, directeur de l'ingénierie de l'écurie Renault, a estimé que ces propositions représentaient «une bonne position intermédiaire pour 2005» avant des changements plus radicaux en 2006. Ces changements prévoient notamment que les écuries devront concevoir des moteurs dont la durée de vie sera de deux courses, contre une actuellement, et obligeront les pilotes a utiliser les mêmes pneus pour la séance de qualification et la course.