Djokovic et l’équipe serbe vient à bout du Canada à la Coupe ATP

Novak Djokovic et Filip Krajinovic célèbrent leur victoire contre l'équipe canadienne, le 2 février à Melbourne.
Photo: Hamish Blair Associated Press Novak Djokovic et Filip Krajinovic célèbrent leur victoire contre l'équipe canadienne, le 2 février à Melbourne.

Rafael Nadal n’a pas disputé le match d’ouverture de l’Espagne à la Coupe ATP en raison d’un mal de dos, décidant que cela ne valait pas le risque à une semaine des Internationaux d’Australie.

Novak Djokovic a pour sa part signé un doublé pour la Serbie, championne en titre, remportant ses matchs en simple et en double pour assurer à son pays une victoire de 2-1 contre le Canada, Auparavant, Milos Raonic avait procuré l’avance au Canada grâce à un gain de 6-3, 6-4 aux dépens de Dusan Lajovic.

Les deux meilleurs joueurs de tennis masculin ont adopté des approches différentes pour peaufiner leur préparation au début d’une semaine mouvementée en vue du premier tournoi majeur de la saison.

Tous les deux ont passé 14 jours en quarantaine dans un hôtel — comme tous les joueurs entrants — en raison de la réglementation stricte des frontières australiennes dans la foulée de la pandémie de COVID-19, et ont tous deux participé à un événement amical, vendredi dernier.

Djokovic était dans son élément au Rod Laver Arena tandis que les supporteurs de la Serbie ont scandé et agité leur drapeau national alors qu’il disposait de Denis Shapovalov 7-5, 7-5 pour forcer la présentation du double décisif, puis il a uni ses efforts à ceux de Filip Krajinovic pour un gain de 7-5, 7-6 (4) contre le duo Raonic-Shapovalov.

La semaine dernière à Adélaïde, Djokovic avait parlé de se nourrir de l’énergie des foules.

De retour à Melbourne Park, où il a remporté un record de huit titres aux Internationaux d’Australie, il a été servi à souhait.

L’important groupe de supporters serbes a été un facteur qui a contribué au beau parcours de Djokovic et de son équipe lors de la première Coupe ATP l’année dernière, qui a culminé avec une victoire aux dépens de Nadal et l’Espagne.

« C’est un plaisir de les voir en si grand nombre. Chaque fois qu’ils le peuvent, ils se présentent, a confié Djokovic. L’année dernière, c’était incroyable. C’était probablement le meilleur soutien en dehors de Belgrade que nous ayons jamais eu.

« Nous en avons besoin. Dans ce genre de compétition, c’est nécessaire. »

Nadal, no 2 mondial, a publié une déclaration sur Twitter avant son match contre l’Australien Alex de Minaur, affirmant qu’il avait le bas du dos raide et « j’espère que je serai mieux jeudi. »

Roberto Bautista Agut a pris sa place pour affronter de Minaur et Pablo Carreno Busta a complété l’équipe espagnole en simple.

La Coupe ATP, une compétition qui réunit 12 équipes cette année, est l’un des six tournois prévus au calendrier cette semaine pour donner aux joueurs autant d’occasions que possible de se préparer pour les Internationaux d’Australie, reporté de trois semaines par rapport à sa date habituelle de janvier.

Les cas de coronavirus étant sous contrôle, le gouvernement autorise des foules pouvant atteindre 25 pour cent de la capacité des installations pour les événements préparatoires au premier tournoi majeur de la saison. Le taux d’occupation passera à 50 pour cent au début des Internationaux d’Australie, lundi.

C’est une chose que les joueurs n’ont pas vécu depuis que la pandémie a commencé à modifier le paysage sportif international en mars dernier.

Matteo Berrettini a déclaré que le retour de la foule l’avait aidé à créer la surprise en disposant de Dominic Thiem, vainqueur des Internationaux des États-Unis, 6-2, 6-4 lors d’une victoire de 2-1 de l’Italie contre l’Autriche dans le groupe C.

Retour de Kenin

Sofia Kenin a eu droit à une poignée d’amateurs dans les gradins pour son premier match à Melbourne Park depuis son premier titre en Grand Chelem en Australie l’année dernière.

Elle a adoré, disant que les partisans lui avaient vraiment manqué, même si elle aurait apprécié un plus long match au Margaret Court Arena. Kenin venait de remporter la première manche 7-5 lorsque Camila Giorgi a abandonné à la Classique Yarra Valley en raison d’une blessure.

Kenin n’a remporté qu’une seule victoire lors de ses précédents séjours à Melbourne Park en 2018 et 2019 avant de remporter son premier titre majeur l’année dernière, lorsqu’elle a battu Ashleigh Barty en demi-finale et Garbine Muguruza en finale. Kenin a également atteint la finale des Internationaux de France, s’inclinant face à Iga Swiatek.

« De toute évidence, c’est vraiment spécial. Super contente d’être ici, s’est exclamée Kenin à propos de son retour en Australie. J’ai essayé de gérer d’une façon ou d’une autre mes émotions sur le terrain. J’ai l’impression que je vais vivre un peu de montagnes russes lundi ou mardi prochain, quand je vais jouer. J’ai l’impression, comme vous, que vous allez voir un peu plus d’émotion. »

Barty a eu besoin de quatre balles de match pour conclure sa victoire de 6-3 et 6-3 contre Ana Bogdan lors de son premier match en compétition en près d’un an.

« Je me suis tellement amusée aujourd’hui. Vous m’avez tellement manqué, a mentionné l’Australienne lors d’une entrevue sur le court. C’est l’un de mes endroits préférés pour jouer. »

Barty a choisi de ne pas voyager pendant la pandémie, faisant l’impasse sur les Internationaux des États-Unis et la défense de son titre à Roland Garros.

« Cela m’a beaucoup manqué. J’ai vécu un dilemme avec ma décision pendant un bon moment », a-t-elle dit, « mais ma santé devait être prioritaire. »

Osaka a la vie facile

Naomi Osaka, troisième joueuse mondiale, a remporté son premier match au trophée Gippsland, défaisant Alizé Cornet 6-2, 6-2.

Osaka, qui a remporté les Internationaux des États-Unis l’an dernier et les Internationaux d’Australie en 2019, affrontera Katie Boulter, 371e mondiale, qui a renversé Coco Gauff 3-6, 7-5, 6-2.

Kaia Kanepi a défait Aryna Sabalenka, no 4, 6-1, 2-6, 6-1, tandis que Johanna Konta, cinquième tête de série, Elise Mertens, no 7, Caroline Garcia, no 12, l’ont également emporté.

Victoires de Kyrgios et Sandgren

Nick Kyrgios a effectué son retour après presque 12 mois d’absence pour battre Alexandre Muller 3-6, 6-4, 7-6 (4) au premier tour du tournoi Great Ocean Road.

Tennys Sandgren, double quart de finale aux Internationaux d’Australie, a également accédé au tour suivant, remportant son premier match depuis sa sortie du confinement strict.

À voir en vidéo