Expos 6 Pirates 2 - Une victoire signée par les jeunes

Pittsburgh — La nouvelle ère-jeunesse est vraiment commencée chez les Expos. Terrmel Sledge, une recrue, et Ron Calloway, tout juste rappelé des Trappers d’Edmonton, ont produit deux points chacun dans une poussée de quatre en septième et les Expos, qui avaient laissé filer quelques bonnes chances auparavant, ont finalement disposé des Pirates de Pittsburgh 6-2.

Si les Expos ont vraiment pris un virage-jeunesse, ces deux jeunots seront appelés souvent à produire en pareilles circonstances. On devra s’y habituer. Les Expos ont ainsi mis fin à une série de deux défaites et ont stoppé à trois la série de victoires des Pirates, une des équipes de l’heure dans la Ligue nationale. Les Pirates avaient remporté leurs 10 derniers matches à domicile.
Cette victoire, qui est allée à la fiche du releveur gaucher Joe Horgan (3-0), les Expos la doivent encore en grande partie au partant Rocky Biddle, qui a limité l’adversaire à deux points en cinq manches, obtenant ainsi un deuxième départ de qualité.
Craig Wilson connaît la meilleure saison de sa carrière. Dès la première manche, il a expédié un tir de Biddle dans les tribunes de gauche, un coup de deux points. C’était son 18e circuit de la saison, ce qui égalait son sommet en carrière. Ce n’était rien non plus de très encourageant pour les Expos. Mais Biddle s’est ressaisi et dans les quatre manches qui ont suivi, il n’a accordé qu’un simple et deux buts sur balles.
En deuxième, les Expos ont réduit l’écart quand un simple de Brian Schneider après deux retraits a poussé Sledge au marbre. Ce dernier avait entrepris la manche en soutirant un but sur balles au partant Josh Fogg.
Les Pirates ont bousillé une belle chance d’ajouter à leur avance en fin de manche. Tike Redman a d’abord été atteint par une rapide de Biddle, puis a volé le deuxième. Un roulant au champ intérieur lui a permis d’atteindre le troisième, mais il a été retiré en tentant de se rendre qu marbre quand Jose Castillo a été incapable de déposer la balle au sol sur une tentative d’amorti-suicide.
À la manche suivante, Brad Wilkerson a obtenu son deuxième double du match et a marqué à la suite du simple au champ intérieur de Jose Vidro, simple combiné à l’erreur de Fogg.
Les Expos ont chassé Fogg en sixième, mais ont du même coup bousillé une belle chance comme cela leur est arrivé trop souvent cette saison. Sledge a atteint les sentiers après une erreur de Randall Simon. Il a filé au troisième à la suite du simple de Cabrera. Des coureurs aux extrémités du losange sans aucun retrait. On se demandait bien comment les Expos pouvaient échapper pareille opportunité.
Ils ont trouvé une belle façon de le faire: Sledge a été retiré en tentant bien témérairement de marquer quand Nick Johnson y est allé d’un roulant directement dans le gant de John Grabow (0-4), qui venait tout juste de remplacer Fogg. Puis Schneider s’est commis dans un double retrait. Un bien petit feu qui a été rapidement éteint.
Luis Ayala a fermé la porte aux «Bucs» en septième et en huitième manche. Et Chad Cordero a fait le reste.