Le skieur acrobatique Lewis Irving décroche le bronze à Iaroslavl

Irving en 2020
Photo: Gregory Shamus Getty Images via Agence France-Presse Irving en 2020

Le Québécois Lewis Irving a décroché la médaille de bronze en sauts à la Coupe du monde de ski acrobatique de Iaroslavl, en Russie, dimanche.

Le sauteur de Lévis a effectué un triple renversé avec quatre vrilles, dont deux sur le deuxième saut, qui lui a permis d’obtenir 120,36 points en super-finale et de grimper sur la troisième marche du podium.

Il n’a été devancé que par les Russes Maxim Burov (125.34) et Stanislav Nikitin (123,98).

Il s’agissait de son quatrième podium sur le circuit de la Coupe du monde, et de son premier depuis sa troisième position à Krasnoïarsk, en Russie, au mois de mars dernier.

Irving a ainsi rebondi après sa 17e place acquise la veille dans la première manche de ce programme double en Russie.

Le meilleur résultat d’Irving sur le circuit de la Coupe du monde fut une deuxième place à Raubichi, au Bélarus, en février 2020.

Chez les dames, l’Américaine Megan Nick a triomphé de justesse en vertu d’un pointage de 89,88 points.

La sauteuse du Bélarus Alla Tsuper a fini deuxième à 0,06 point de Nick, tandis que l’Américaine Kaila Kuhn a fini au troisième rang à 2,63.

Les Québécoises Justine Ally, Flavie Aumond et Marion Thenault ont fini 12e , 16e et 22e , dans l’ordre. Thenault s’était signalée avec une sixième place la veille à Iaroslavl.

Les épreuves de sauts acrobatiques se poursuivront le week-end prochain à Moscou.

À voir en vidéo