Atlanta 16, Montréal 5 - Bombardement en règle des Braves

Félicité par Chipper Jones, Eli Marrero est passé au marbre après avoir claqué un grand chelem, et ce, dès la première manche.
Photo: Agence Reuters Félicité par Chipper Jones, Eli Marrero est passé au marbre après avoir claqué un grand chelem, et ce, dès la première manche.

Atlanta — Cinq points à la première, six points à la troisième. Ce fut un véritable bombardement et Scott Downs, qui n'avait rien dans le bras, peut remercier le ciel d'en être sorti avec tous ses membres.

Incapables de lancer des prises, Downs n'a pas franchi la troisième et les Expos ont été écrasés 16-5 par les Braves d'Atlanta devant 23 952 personnes à Turner Field, hier.

Ayant sorti l'artillerie lourde, les Braves ont remporté une 15e victoire à leurs 19 derniers matchs alors que les Expos ont perdu pour la 10e fois en 14 matchs contre eux cette saison.

Downs (1-4) n'a travaillé que pendant deux manches officielles, le temps d'allouer sept coups sûrs et trois buts sur balles. Il n'a retiré aucun des quatre frappeurs à lui faire face à la troisième et neuf points ont finalement été portés à sa fiche.

C'était la troisième fois en cinq départs qu'il ne franchissait pas la troisième manche. Il a totalisé 52 lancers, tirait constamment de l'arrière dans le compte, ce qui n'est pas la chose à faire quand on ne lance qu'à 84-85 milles à l'heure.

Downs a accordé cinq points dès la première manche alors que Eli Marrero a claqué un grand chelem après avoir alloué trois buts sur balles.

Sun-woo Kim a été appelé au secours de Downs, qui a donné un circuit de deux points à Chipper Jones, à la troisième. Mais Kim a plutôt mis de l'huile sur le feu et les Braves ont inscrit six points à la troisième après que les Expos eurent réduit l'écart à 5-3 grâce à un circuit de deux points de Tony Batista.

Kim, qui a cédé deux points, deux coups sûrs et deux buts sur balles, a fait cadeau aux Braves de deux points en atteignant Eddie Perez avec les buts remplis et en donnant un but sur balles à J.D. Drew avec trois coureurs sur les sentiers.

John Thomson (7-7) a été bien appuyé autant à l'attaque qu'à la défensive alors qu'il n'a lancé que pendant cinq manches, allouant huit coups sûrs et trois points.

Il était vulnérable mais ses coéquipiers l'ont bien aidé sur le terrain en harponnant deux coureurs au marbre à la deuxième.

Juan Rivera, qui tentait de marquer à la suite d'un double par Terrmel Sledge, a été retiré par le joueur d'arrêt-court Rafael Furcal et Einar Diaz, par le voltigeur de centre Andruw Jones à la suite d'un simple d'Endy Chavez.

C'était 11-3 après trois manches, puis les Braves ont ajouté deux points non mérités contre Claudio Vargas à la cinquième, en profitant d'une erreur de Chavez au champ centre. Ils ont complété le score avec une poussée de trois points à la septième. Orlando Cabrera a été utilisé comme frappeur suppléant à la quatrième, ce qui lui a permis de participer à un 259e match de suite et de rejoindre Rusty Staub au deuxième rang à ce chapitre dans l'histoire des Expos. La marque des Expos s'élève à 276 et elle appartient à Vladimir Guerrero.

Il y a eu 28 coups sûrs au cours du match, 15 par les Braves et 13 par les Expos.