Les Leafs gâchent la rentrée des nouveaux du Canadien en gagnant 5-4 en surtemps

Morgan Rielly a mis fin à une prolongation où les occasions ont été nombreuses, profitant d’une passe de John Tavares lors d’une attaque à deux contre un.
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne Morgan Rielly a mis fin à une prolongation où les occasions ont été nombreuses, profitant d’une passe de John Tavares lors d’une attaque à deux contre un.

Morgan Rielly a touché la cible à 3:24 de la période supplémentaire et les Maple Leafs de Toronto ont défait le Canadien de Montréal 5-4, mercredi, lors du match d’ouverture des deux formations.

Rielly a mis fin à une prolongation où les occasions ont été nombreuses, profitant d’une passe de John Tavares lors d’une attaque à deux contre un.

La plupart des nouveaux visages du Canadien ont bien paru au cours de la rencontre, malgré la défaite.

Josh Anderson a inscrit un doublé, tandis qu’Alexander Romanov a réussi une superbe passe sur le but de Tomas Tatar. Tyler Toffoli a généré quelques occasions. Le défenseur Joel Edmundson a été le plus discret, dans un rôle défensif.

Nick Suzuki a aussi trouvé le fond du filet, tandis que Jonathan Drouin et Jeff Petry ont récolté chacun deux aides.

William Nylander a accumulé deux buts et une aide pour les Maple Leafs et Tavares, un but et deux aides. Jimmy Vesey a également fait mouche.

Carey Price a stoppé 29 tirs devant le filet du Canadien. À l’autre bout de la patinoire, Frederik Andersen a effectué 28 arrêts.

Le Canadien jouera ses deux prochains matchs face aux Oilers, à Edmonton, samedi et lundi.

En montagnes russes

Price a été le premier à être mis à l’épreuve après un peu plus de trois minutes de jeu. Il s’est déplacé vers sa droite pour frustrer Mitchell Marner avec sa jambière droite lors d’une attaque à deux contre un des Leafs.

Le Canadien a frappé en premier, avec 7:11 à faire en avantage numérique. Suzuki a tiré dans un filet ouvert après qu’une déviation de Drouin eut atteint le poteau.

Les Maple Leafs ont répliqué à 15:56 du premier vingt. Nylander a surpris Price, qui avait la vue voilée, avec un long lancer.

Le Tricolore est toutefois rentré au vestiaire avec une avance de 2-1. Anderson a fait mouche avec 23,6 secondes à faire, à la suite d’une belle mise en scène de Drouin et Petry.

Le Canadien a creusé l’écart en avantage numérique en deuxième période. Quelques instants après de Drouin eut bousillé une occasion en échappée, Tatar a pu se présenter seul à son tour devant Andersen, qu’il a battu à l’aide d’un tir entre les jambières à 7:20.

À son premier match avec les Maple Leafs, Wayne Simmonds a tenté de changer le rythme du match en jetant les gants devant Ben Chiarot.

C’est plutôt l’indiscipline du Canadien qui a permis à ses rivaux de revenir dans le match. Nylander a déjoué Price à l’aide d’un tir précis avec 2 : 00 à faire pendant qu’Anderson était au cachot.

Tavares a ensuite créé l’égalité avec 39,4 secondes à écouler, pendant une supériorité numérique de deux joueurs.

Anderson a relancé le Canadien après 1:02 de jeu en troisième période. Il a débordé Tavares grâce à sa vitesse, puis son tir s’est faufilé à travers l’équipement d’Andersen.

Phillip Danault, Suzuki et Anderson ont raté de belles occasions de creuser l’écart et c’est venu hanter le Canadien à 10:33.

Drouin a joué de malchance en voulant dégager le disque le long de la rampe derrière son filet. La rondelle a atteint l’arbitre et Nylander l’a récupérée avant de rejoindre Vesey devant le but. Vesey a facilement déjoué Price, pris par surprise en raison du bond inattendu contre l’arbitre.

Rielly a finalement joué les héros en prolongation.

À voir en vidéo