Le Canada défait facilement la Russie 5-0 et accède à la finale du Mondial junior

Le Canada affrontera le vainqueur du duel États-Unis-Finlande mardi, à compter de 21 h 30, heure de l’Est.
Photo: Jason Franson La Presse canadienne Le Canada affrontera le vainqueur du duel États-Unis-Finlande mardi, à compter de 21 h 30, heure de l’Est.

Le Canada a facilement défait la Russie 5-0 pour atteindre la finale du Championnat mondial de hockey junior, lundi, dans la bulle d’Edmonton.

Alex Newhook, Connor McMichael, Cole Perfetti, Braden Schneider et Dylan Cozens ― dans un filet désert ― ont marqué les buts du Canada. Cozens a aussi ajouté deux aides. Schneider a terminé la rencontre avec deux points, tout comme le Québécois Jakob Pelletier.

Le gardien Devon Levi a inscrit un deuxième jeu blanc consécutif — son troisième du tournoi — bloquant 28 tirs des Russes. Yaroslav Arkamov a été chancelant en première moitié de rencontre, se ressaisissant par la suite pour terminer le match avec 34 arrêts.

Avec ses trois points, Cozens a momentanément devancé l’Américain Trevor Zegras en tête des marqueurs du tournoi avec 16 points.

Les États-Unis ont remporté l’autre demi-finale en fin de soirée face aux Finlandais par la marque de 4 à 3.

Le Canada a amorcé le match sur les chapeaux de roues. Dès la première minute de jeu, il a bourdonné autour du filet défendu par Askarov. Newhook, bien posté à la gauche du gardien, l’a déjoué d’un tir précis dans la partie supérieure. Mais personne ne l’a vu.

Le disque a ressorti prestement du filet sur la droite du gardien et le jeu s’est poursuivi pendant quelques secondes, jusqu’à ce que les officiels mineurs n’interrompent le match afin que l’arbitre Olivier Gouin ne puisse voir la reprise vidéo. Après une brève interruption, on a confirmé que la rondelle avait frappé la barre transversale dans le fond du filet et par le fait même le troisième but du tournoi de Newhook.

À mi-chemin de la période, le Canada a doublé son avance grâce au quatrième de la compétition de McMichael, qui a complété une séquence intense en couronnant le jeu orchestré par Cozens et Pelletier.

Le Canada s’est donné une priorité de trois buts avant la fin de la première période. Profitant d’une double mineure au capitaine russe, Vasili Podkolzin, qui avait porté son bâton trop élevé à l’endroit de Bowen Byram, Perfetti a fait 3-0. Le gardien Askarov a déjà mieux paru, la rondelle le battant sous son bras droit. Cozens a récolté son deuxième point du match sur ce but.

Après que le Canada eut fait 4-0 en début de deuxième, les russes croyaient bien s’être inscrits à la marque pendant un avantage numérique. Le but de Mikhail Abramov a toutefois été refusé après que le Canada eut contesté l’entrée des zones des Russes, survenue 40 secondes plus tôt. Les Russes étaient toutefois dans le tort de quelques millimètres et le but leur a été refusé.

Cozens a eu l’occasion de prendre momentanément la tête des marqueurs du tournoi avec 30 secondes à faire dans la période médiane, quand on lui a accordé un tir de pénalité à la suite de l’accrochage d’Artemi Knyazev. L’attaquant canadien a toutefois perdu la maîtrise du disque en effectuant une dernière feinte et la marque est demeurée 4-0.

L’attaquant canadien n’a pas raté la deuxième occasion qu’on lui a offerte en fin de rencontre, quand sur un deux contre un, Pelletier lui a refilé le disque au lieu de lancer.

Le Canada affrontera les États-Unis mardi, à compter de 21 h 30, heure de l’Est.

À voir en vidéo