Le Canada bat la République tchèque au Championnat mondial de hockey junior

Les représentants de l’unifolié avaient été dominants contre la Finlande à leur dernière sortie en tour préliminaire. Ils ont eu plus de difficulté à faire rouler le moteur à plein régime face aux Tchèques.
Photo: Jason Franson La Presse canadienne Les représentants de l’unifolié avaient été dominants contre la Finlande à leur dernière sortie en tour préliminaire. Ils ont eu plus de difficulté à faire rouler le moteur à plein régime face aux Tchèques.

Le Canada n’a pas joué son meilleur hockey du tournoi, mais il a malgré tout accédé au carré d’as du Championnat mondial de hockey junior, samedi.

Dylan Cozens a sonné la charge avec un but et une aide, Devon Levi a repoussé 29 lancers et le Canada a vaincu la République tchèque 3-0 lors des quarts de finale.

Le Canada, champion en titre du tournoi, devait attendre le résultat du dernier match de la journée entre les États-Unis et la Slovaquie avant de connaître l’identité de son adversaire lors des demi-finales. La Russie et la Finlande étaient aussi en attente.

Les représentants de l’unifolié avaient été dominants contre la Finlande à leur dernière sortie en tour préliminaire. Ils ont eu plus de difficulté à faire rouler le moteur à plein régime face aux Tchèques.

Connor McMichael a aussi récolté un but et une aide, tandis que Bowen Byram a été l’auteur de l’autre but du Canada. Peyton Krebs a été crédité de deux aides.

Levi s’est occupé du reste. Le gardien montréalais a fait face à au moins 20 tirs pour une première fois au cours du tournoi, mais il a été parfait. Il a réussi son deuxième blanchissage en cinq sorties.

En ce qui concerne Cozens, il s’agissait pour lui de son septième but du tournoi, bon pour le premier rang des buteurs à Edmonton.

Nick Malik a stoppé 21 lancers devant le filet des Tchèques, qui n’ont pas gagné de médaille au Mondial junior depuis qu’ils ont décroché le bronze en 2005.

L’attaquant Alex Newhook n’était pas disponible pour le Canada en raison d’une blessure subie contre la Finlande, jeudi. Le défenseur Jordan Spence avait été inséré dans la formation.

Trouver une façon

Pour une première fois au cours du tournoi, le Canada n’a pas marqué lors des cinq premières minutes de jeu. Cozens a toutefois cogné à la porte deux fois pendant les 30 premières secondes, mais Malik a difficilement résisté.

Cozens a eu sa revanche un peu plus tard, ouvrant la marque à 8:22. McMichael a lobé le disque vers Cozens, qui filait derrière la défensive tchèque. Son tir a dévié contre la mitaine de Malik avant de glisser derrière la ligne des buts.

Byram a doublé l’avance du Canada à 11:39, quatre secondes après la fin d’un avantage numérique. Il a récupéré une rondelle libre dans l’enclave, puis a déjoué Malik sous le bras droit.

Les Tchèques ont obtenu quelques occasions de répliquer avant la fin du premier vingt, mais ils se sont butés à Levi, solide après un début de rencontre plus chancelant.

Le Canada a resserré le jeu en deuxième période, tandis que les Tchèques ont aussi réussi à limiter les chances de leurs rivaux.

Byram est celui qui est passé le plus près de faire bouger les cordages à mi-chemin de l’engagement, mais son tir a atteint la barre transversale.

Levi a réussi son arrêt le plus difficile jusque-là un peu plus tard, étirant la jambière droite pour stopper un lancer de Martin Lang.

Le Canada a continué à limiter le temps de jeu des Tchèques à l’attaque lors du dernier tiers.

Il a fallu que Malik soit remplacé par un attaquant supplémentaire avec plus de cinq minutes à faire en temps réglementaire pour que les Tchèques réussissent à appliquer de la pression.

Levi a toutefois fermé la porte jusqu’à ce que McMichael marque dans un filet désert avec 2:49 à écouler.

À voir en vidéo