Alouettes 42, Stampeders 23 - Avec une facilité déconcertante

Les Stampeders de Calgary ont multiplié les maladresses, hier, faisant paraître les Alouettes comme les Harlem Globetrotters du football canadien dans la victoire de 42-23 que l'équipe montréalaise a acquise devant une 49e salle comble d'affilée au stade Percival-Molson.

Le score à sens unique réflète mal la facilité déconcertante avec laquelle les Alouettes l'ont emporté. C'est vous dire à quel point les visiteurs ont été mauvais! Les Stampeders ont ajouté 16 points au panneau indicateur au cours du dernier quart, au moment où l'identité de l'équipe gagnante ne faisait pas de doute depuis longtemps.

Le quart-arrière Anthony Calvillo a offert une deuxième solide performance de suite, complétant 29 des 40 passes qu'il a tentées pour des gains de 349 verges, en plus de trois passes de touché.

Le porteur de ballon Autry Denson, joueur offensif par excellence de la dernière semaine dans la LCF, a poursuivi son travail efficace, y allant de deux autres touchés, incluant un par la passe. Denson totalise six touchés à ses deux dernières sorties. Jeremaine Copeland et Kwame Cavil ont capté les autres passes payantes de Calvillo.

Le receveur Ben Cahoon a connu un quatrième match de suite de gains supérieurs à 100 verges.

L'unité défensive n'a pas été en reste, ajoutant quatre interceptions à sa fiche pour gonfler son total à 13 déjà cette saison. Orlando Curry en a réussi deux, Davis Sanchez et Barron Miles ont obtenu les autres. Miles a atteint le plateau des 30 interceptions au cours de sa carrière.

Les Alouettes ont été dominants dans tous les aspects du jeu, comme cela avait été le cas dans la victoire de 46-22 face aux Renegades d'Ottawa, la semaine dernière.

Dans une cause désespérée, au cours du quatrième quart, les Stampeders ont marqué deux majeurs, ceux de Victor Ike (course de 13 verges) et de Sulecio Sanford (passe de six verges), en plus d'un touché de sûreté.

La formation montréalaise est la seule encore invaincue au sein de la LCF, ayant gagné ses cinq premiers matchs. Les Stampeders, qui s'étaient inclinés 32-14 face aux Alouettes le 27 juin à Calgary, montrent un dossier de 1-3.

Les Stampeders se sont effondrés après avoir pourtant mystifié leurs rivaux à leur première possession du ballon. Crandell a orchestré une poussée de 66 verges qu'il a couronnée, à 3:08, par une passe de 20 verges au Québécois Denis Montana.

La réplique des hommes de l'entraîneur Don Matthews a été cinglante, eux qui ont inscrit les 31 autres points de la demie. Ils en ont marqué 20 à la suite de cinq revirements des visiteurs.

Crandell leur a facilité la tâche en y allant de passes molles qui ont été interceptées à trois reprises. Curry en a capté deux et Sanchez une.

Après le premier de quatre placements réussis par Matt Kellett au cours de la soirée, le retourneur de bottés des Stampeders, Wane McGarity, a ouvert la porte en perdant l'équilibre et le ballon tout bêtement. Quelques instants plus tard, Copeland saluait son retour au jeu en captant une passe de neuf verges de Calvillo.

Denson a fait 20-7 au début du deuxième quart à l'aide d'une course de six verges et Cavil a ajouté un majeur en captant une passe de 19 verges de Calvillo.