Premier podium à la Coupe du monde de bosses pour Kober

Le fils de Rob Kober, l’ex-entraîneur de l’équipe canadienne de bosses et actuel directeur du programme albertain, a du même coup obtenu le premier podium de sa carrière en Coupe du monde.
Photo: Freestyle Canada via Twitter Le fils de Rob Kober, l’ex-entraîneur de l’équipe canadienne de bosses et actuel directeur du programme albertain, a du même coup obtenu le premier podium de sa carrière en Coupe du monde.

Le Canadien Jordan Kober a décroché la médaille de bronze lors de l’épreuve des bosses en parallèle à la Coupe du monde de ski acrobatique d’Idre Fjäll, en Suède, dimanche.

Kober, un bosseur âgé de 24 ans originaire de Squamish, en Colombie-Britannique, a remporté la petite finale contre l’Américain Bradley Wilson.

Le fils de Rob Kober, l’ex-entraîneur de l’équipe canadienne de bosses et actuel directeur du programme albertain, a du même coup obtenu le premier podium de sa carrière en Coupe du monde.

L’Australien Matt Graham a remporté la compétition, devant le Suédois Ludvig Fjallstrom.

Les autres bosseurs canadiens inscrits à la compétition, Brenden Kelly, Kerrian Chunlaud, Gabriel Dufresne et Elliot Vaillancourt, ont terminé aux 12e , 17e , 26e et 43e échelons, dans l’ordre. Pour sa part, Laurent Dumais n’a pu terminer l’épreuve.

Il s’agissait de la première épreuve de bosses en parallèle cette saison sur le circuit de la Coupe du monde de ski acrobatique, qui fera relâche pour le temps des Fêtes. La saison reprendra avec la tenue de la Coupe du monde de Calgary, qui aura lieu du 28 au 31 janvier prochains.

Si tout se déroule bien, le Québécois Mikaël Kingsbury devrait entreprendre sa saison à ce moment-là. Le champion en titre de la Coupe du monde s’est récemment fracturé deux vertèbres thoraciques lors d’une chute survenue à l’entraînement à Ruka, en Finlande.

Dufour-Lapointe sixième

Chez les dames, Perrine Laffont a remporté la super-finale contre l’Américaine Jaelin Kauf. Il s’agissait de la deuxième victoire de la Française en autant de jours après son triomphe la veille en bosses individuelles, et de sa troisième en trois courses cette saison.

La Japonaise Anri Kawamura a complété le podium, après avoir gagné la petite finale face à l’Américaine Tess Johnson.

Pour sa part, Justine Dufour-Lapointe s’est signalée en terminant sixième. La Québécoise âgée de 26 ans a joué de malchance en se retrouvant face à Laffont en huitièmes de finale.

Après une interruption d’une heure provoquée par le brouillard, la championne en titre de la Coupe du monde a vaincu la plus jeune des sœurs Dufour-Lapointe.

« C’était bizarre, avec le brouillard, car la visibilité n’était pas très bonne. Il y a eu un gros délai avant mon deuxième duel et ça m’a déstabilisée », a-t-elle confié.

La principale intéressée a donc dressé un bilan partagé de son deuxième week-end de compétition cette saison.

« Je pense qu’on sent qu’il nous manque un peu d’entraînement ; on fait des erreurs imprévues qui nous empêchent d’assembler tout le casse-tête », a confié Dufour-Lapointe, qui avait fini 13e la veille en bosses individuelles.

« De manière générale, je suis un peu déçue du week-end, mais je sens que je m’en vais dans la bonne direction. Et pour une rare fois, j’ai très hâte au camp d’entraînement de Noël pour travailler sur les petits détails », a-t-elle ajouté.

Ses compatriotes Berkley Brown, Chloé Dufour-Lapointe, Valérie Gilbert et Maia Schwinghammer ont terminé 15e , 18e , 21e et 23e , dans l’ordre.

À voir en vidéo