Fred VanVleet émerveillé par la route parcourrue

Le joueur de 26 ans s'est émerveillé de la route parcourue depuis quatre ans, alors qu'il avait été laissé de côté lors du repêchage à cette époque.
Photo: Jim Poorten Agence France-Presse Le joueur de 26 ans s'est émerveillé de la route parcourue depuis quatre ans, alors qu'il avait été laissé de côté lors du repêchage à cette époque.

En vue du repêchage qui approchait, Fred VanVleet a participé à une séance d’entraînement pour une équipe de la NBA qui ne le connaissait pas lorsqu’il est arrivé.

En solitaire, il a effectué des tirs vers un panier, sans instructeur pour récupérer le ballon. Personne ne l’a reconduit à l’aéroport.

« Ce genre de choses ne quitteront jamais mon esprit ; je n’oublierai jamais un tel moment », a déclaré VanVleet, lors d’une visioconférence.

Quatre ans après avoir été laissé de côté lors du repêchage – une journée où il a alors décidé de parier sur lui-même alors que personne d’autre ne voulait le faire – VanVleet s’émerveillait de la route qu’il avait parcourue.

« C’est drôle de voir comment on peut en venir à boucler la boucle, mais c’est ce qui rend cette aventure tellement plus spéciale. À cause de la façon dont je l’ai réalisée et de la façon dont le vent a tourné en ma faveur », a-t-il déclaré.

Les Raptors ont confirmé ce revirement mardi en accordant au garde de 26 ans un contrat de quatre ans qui serait évalué à 85 millions$ US.

Originaire de Rockford, dans l’Illinois, VanVleet s’est joint à la formation torontoise en 2016 à titre de joueur autonome.

Il avait déjà fait part de son désir de demeurer à Toronto et les Raptors n’avaient pas caché que leur priorité était de le garder en leurs rangs.

Malgré tout, VanVleet a été surpris par le déroulement, sans heurt, du processus.

« C’a été presque trop simple au point où je me suis dit que ça ne pouvait pas être si facile, si vous comprenez ce que je veux dire. »

Un garde de six pieds et 195 livres, VanVleet a réalisé des sommets personnels en carrière avec des moyennes de 17,6 points, 6,6 aides, 3,8 rebonds, 1,9 revirements réalisés et 35,7 minutes de jeu par match en 54 parties, toutes à titre de partant.

Affectueusement surnommé « Steady Freddy », il est devenu l’un des joueurs les plus populaires et les plus fiables chez les Raptors.

VanVleet et le joueur étoile Kyle Lowry forment l’un des duos les plus sensationnels en défensive dans la NBA.

Le retour de VanVleet représente une bonne nouvelle pour les Raptors, qui ont perdu les centres Serge Ibaka et Marc Gasol au cours des derniers jours.

La formation torontoise a cependant ajouté Aron Baynes et Alex Len et fait signer un nouveau contrat, d’une durée de deux ans, au Montréalais Chris Boucher.

Les Raptors entameront leur saison le 22 décembre au sud de la frontière. Ils commenceront leur campagne à Tampa, en Floride, en raison de la pandémie de coronavirus.

Les camps d’entraînement de la NBA se mettront en branle le 1er décembre.

À voir en vidéo