Ski alpin: Petra Vlhova au sommet, Mikaela Shiffrin hors du podium

La Slovaque, âgée de 25 ans, a remporté son deuxième slalom en deux jours en Finlande.
Photo: Jussi Nukari Lehtikuva via Agence France-Presse La Slovaque, âgée de 25 ans, a remporté son deuxième slalom en deux jours en Finlande.

Sensation à Levi : pour la première fois en près de trois ans, la reine américaine Mikaela Shiffrin a manqué dimanche le podium d’un slalom de Coupe du monde tandis que la Slovaque Petra Vlhova a de nouveau gagné et marqué les esprits.

D’un cri rageur rare de sa part, Petra Vlhova a mis un point final dans l’aire d’arrivée à son excellente deuxième manche, dans la continuité d’une série d’exception. La Slovaque, âgée de 25 ans, a remporté son deuxième slalom en deux jours en Finlande, son 5e d’affilée en Coupe du monde.

« Je réalise tout juste ce que j’ai fait, mais il faut que je continue, ce n’est que le début de la saison. Je suis fière », a-t-elle déclaré.

Tenante du titre du petit globe de la spécialité, Vlhova semble ainsi prendre le dessus entre les piquets serrés sur l’ex-intouchable Mikaela Shiffrin (48 victoires dans la discipline, un record).

En tête du classement général de la Coupe du monde, Petra Vlhova a signé dimanche sa 16e victoire. Depuis l’étape de Levi, il y a deux ans, elle a disputé 17 slaloms de Coupe du monde pour 15 podiums (dont 6 victoires).

Ancienne spécialiste du slalom uniquement, Petra Vlhova sait désormais être performante en géant (elle est championne du monde en titre) et s’aligne depuis l’hiver dernier aussi sur les épreuves de vitesse. En progrès constants, elle fait partie des grandes favorites pour le gros globe de cristal (2e en 2019, 3e en 2020).

Shiffrin seulement 5e 

Si la série de la Slovaque impressionne, une autre a pris fin : celle de l’Américaine Mikaela Shiffrin. La triple vainqueure du gros globe de cristal aux 66 victoires à 25 ans a manqué le podium à Levi (5e à 93 centièmes), une première depuis près de trois ans en Coupe du monde et le slalom de Lenzerheide (Suisse) en janvier 2018, où elle était sortie de piste.

Statistique vertigineuse, c’est même la première fois depuis Are (Suède) en décembre 2014 et 44 slaloms de Coupe du monde que Shiffrin n’accroche pas le podium lorsqu’elle termine un slalom.

Mais l’Américaine saura se contenter d’un week-end malgré tout rassurant (2e samedi) pour son retour après près de 10 mois sans compétition à cause d’une véritable série noire (décès de son père, pandémie de COVID-19, problèmes de dos).

Dans le brouillard de Levi, au nord du cercle polaire, la Suissesse Michelle Gisin (26 ans) a aussi levé les bras : à égalité avec Vlhova après la première manche, elle a finalement terminé 2e à 31 centièmes, son meilleur résultat en slalom.

L’Autrichienne Katharina Liensberger a réussi le meilleur temps du 2e tracé pour s’offrir la 3e place (à 50 centièmes), comme samedi.

Tenante du titre du gros globe, l’Italienne Federica Brignone, non spécialiste du slalom, a réussi à marquer des points en terminant 24e (sortie de piste samedi).

Les skieuses suédoises, notamment la numéro 5 mondiale en slalom Anna Swenn-Larsson, étaient, elles, toujours privées de course, car isolées à la demande des autorités finlandaises, à la suite du contrôle positif à la COVID-19 de leur entraîneur.

À voir en vidéo