Thiem défait Djokovic et retourne en finale à Londres

Thiem, le troisième joueur mondial, a signé la victoire au bout d’un marathon de deux heures et 54 minutes sur le terrain de l’O2 Arena de Londres.
Photo: Glyn Kirk Agence France-Presse Thiem, le troisième joueur mondial, a signé la victoire au bout d’un marathon de deux heures et 54 minutes sur le terrain de l’O2 Arena de Londres.

Dominic Thiem tentera de nouveau de remporter le titre des finales de l’ATP, après avoir difficilement défait Novak Djokovic 7-5, 6-7 (10) et 7-6 (5) en demi-finales samedi.

Thiem, le troisième joueur mondial, a signé la victoire au bout d’un marathon de deux heures et 54 minutes sur le terrain de l’O2 Arena de Londres. Il a du même coup porté sa fiche en carrière contre le no 1 mondial à 7-5 en faveur du Serbe, qui tentait d’égaler un record en convoitant un sixième titre aux finales de l’ATP.

Il est aussi devenu le deuxième joueur à compter au moins cinq victoires en carrière contre Djokovic, Rafael Nadal (6-9) et Roger Federer (5-2). Le Britannique Andy Murray est l’autre.

Thiem aurait pu sceller l’issue de la rencontre une heure plus tôt, mais il s’est dégonflé en laissant filer quatre balles de match au bris d’égalité de la deuxième manche — dont une à cause d’une double faute.

Le champion des Internationaux des États-Unis a ensuite tiré de l’arrière 4-0 au dernier bris d’égalité, mais il a gagné sept des huit derniers points pour s’adjuger la victoire. Après avoir observé Djokovic effectué un retour trop long, Thiem a laissé tomber sa raquette et a enfoui son visage dans ses mains.

« Ç’a été une véritable bataille mentale », a dit Thiem.

L’Autrichien, qui a du même coup signé sa 300e victoire en carrière, s’était incliné en finale de ce tournoi l’an dernier devant le Grec Stefanos Tsitsipas. Il tentera d’obtenir son premier titre des finales de l’ATP, dimanche.

Thiem affrontera pour le titre le vainqueur de l’autre demi-finale qui opposera en fin de journée samedi le Russe Daniil Medvedev et Nadal.

Aucun d’entre eux n’a déjà gagné ce tournoi, ce qui signifie qu’un sixième tennisman différent sera sacré champion au cours des six dernières années — c’est la plus longue séquence du genre depuis celle de 1974 à 1979.

C’est la première fois depuis 2004 — lorsque Federer, Andy Roddick, Lleyton Hewitt et Marat Safin étaient présents — que les quatre premiers joueurs au classement de l’ATP se sont qualifiés pour les demi-finales de cette compétition.

Le quatuor de cette année était assez impressionnant : il a gagné les 10 derniers titres du Grand Chelem et les neuf derniers tournois de la série Masters 1000.