Auger-Aliassime s’incline contre Schwartzman à Cologne

Auger-Aliassime espérait participer à une quatrième finale en 2020 et à une septième en carrière.
Photo: Sacha Steinbach EPA Auger-Aliassime espérait participer à une quatrième finale en 2020 et à une septième en carrière.

Dans un duel fertile en rebondissements de toutes sortes, le Québécois Félix Auger-Aliassime a subi l’élimination en demi-finale du Championnat de tennis de Cologne, s’inclinant 4-6, 7-5, 4-6 aux mains de l’Argentin Diego Schwartzman, au terme d’un match qui a duré 2 h 32 minutes, samedi soir.

Auger-Aliassime s’est avéré erratique à son service, commettant huit doubles fautes contre quatre as. Il a également été victime de quatre bris de service, incluant lors de ses deux premières tentatives lors du set décisif.

Même s’il avait réalisé trois bris consécutifs à compter du 10e jeu de la deuxième manche, le Québécois de 20 ans n’a pas réussi à ramener le match à service égal au troisième set, malgré deux chances de bris au huitième jeu et deux autres lors du jeu final. Au total, Auger-Aliassime n’a converti que trois de ses 11 chances de bris.

En finale, dimanche, Schwartzman affrontera l’Allemand Alexander Zverev, qui a défait l’Italien Jannik Sinner 7-6 (3), 6-3. Zverez a notamment effacé un déficit de 1-3 au premier set avant de mériter son billet pour la finale.

Favori de la compétition et septième joueur mondial, Zverev a ainsi pu venger l’échec subi aux mains de Sinner lors des récents Internationaux de tennis de France.

Il s’agissait de sa 22e victoire de la saison en 30 matchs, et de sa septième consécutive dans la ville allemande. La semaine dernière, Zverev a remporté le Tournoi intérieur de Cologne, battant Auger-Aliassime 6-3, 6-3 en finale.

« Il est invaincu jusqu’à maintenant, alors peut-être qu’il perdra un premier match demain », a déclaré Schwartzman, en faisant allusion à la séquence de succès de Zverev dans son pays natal.

« Ça va être très difficile. Il joue avec confiance. Il joue de l’excellent tennis. »

Impénétrable

Face à Auger-Aliassime, Schwartzman, deuxième tête de série et neuvième joueur mondial, s’est montré intraitable au service au premier set, ne concédant que quatre points dont un à la suite d’une double faute.

L’Argentin de 28 ans a inscrit un bris dès le premier jeu du match et a su le protéger pour boucler le set initial en 40 minutes.

Auteur d’un autre bris au troisième jeu du deuxième set, Schwartzman semblait se destiner vers une victoire en deux manches. Toutefois, Auger-Aliassime n’avait pas dit son dernier mot.

Le Québécois, cinquième tête de série et 22e au monde, a finalement percé la muraille que représentait Schwartzman au service depuis le début de l’affrontement, avec un premier bris au moment où l’Argentin servait pour le match avec une avance de 5-4.

Après avoir consolidé ce bris avec aisance, Auger-Aliassime a forcé la tenue d’un set décisif en gagnant le service de Schwartzman une deuxième fois de suite.

Auger-Aliassime espérait participer à une quatrième finale en 2020 et à une septième en carrière. Il est toujours à la recherche d’un premier triomphe sur le circuit de l’ATP.

À voir en vidéo