Eugenie Bouchard défaite à l’Omnium de Prague

Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie, en janvier dernier
Photo: Lee Jin-man Archives Associated Press Eugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie, en janvier dernier

Le parcours d’Eugenie Bouchard a pris fin en quarts de finale à l’Omnium de Prague, vendredi, après qu’elle se soit inclinée 6-4, 1-6 et 6-4 devant la Belge Elise Mertens.

Bouchard, qui pointe au 330e échelon mondial, a plié l’échine après avoir été brisée lors du cinquième jeu de la troisième manche. Mertens n’a plus regardé derrière elle par la suite et a scellé l’issue de la rencontre en deux heures et 17 minutes.

La joueuse de Westmount a décoché un total de trois as, et elle a converti quatre de ses neuf balles de bris au cours de la rencontre qui s’est déroulée sur la terre battue. Son adversaire, en comparaison, n’a pas frappé d’as et n’a réussi que trois bris en neuf tentatives.

De plus, la Québécoise âgée de 26 ans a commis trois double-fautes, contre cinq pour Mertens, classée 23e au monde. Cette dernière a néanmoins été plus opportuniste dans les moments cruciaux du match et préservé du même coup sa fiche parfaite en carrière contre Bouchard (3-0). Elle avait remporté leur dernier duel 6-2, 6-4 au premier tour de la Coupe Rogers de Montréal, en 2018.

« Elle a bien frappé la balle aujourd’hui. Elle m’a fait beaucoup courir, a noté Mertens. Son service est difficile à retourner. Il faut lui donner le mérite de m’avoir fait travailler dur. Au final, ça s’est joué au niveau mental. »

Mertens, la troisième tête de série du tournoi, sera confrontée en demi-finale à la favorite locale, la Tchèque Karolina Pliskova. Celle-ci a profité de l’abandon de la Roumaine Ana Bogdan, alors qu’elle menait 5-2 en première manche, pour poursuivre sa route.

Bouchard, qui a réussi 33 coups gagnants contre 30 fautes directes, disputait un premier tournoi officiel depuis janvier, quand elle a subi une blessure au poignet. La pandémie de COVID-19 a ensuite stoppé toutes les activités.

Le tournoi de Prague n’est que le deuxième de la WTA depuis la relance.

À la suite de sa performance cette semaine, Bouchard devrait grimper de 58 places, jusqu’au 272e rang mondial.

Dans un autre quart de finale à l’affiche, la favorite Simona Haleo a défait Magdalena Frech 6-2, 6-0. Jil Teichman et Catherine Bellis compléteront le carré d’as.