Le Canadien crée la surprise

Alex Belzile a réussi à tirer sur le gardien des Penguins, Tristan Jarry, malgré la surveillance étroite du défenseur John Marino, en première période, vendredi, dans le quatrième match de la série présenté à Toronto.
Photo: Frank Gunn La Presse canadienne Alex Belzile a réussi à tirer sur le gardien des Penguins, Tristan Jarry, malgré la surveillance étroite du défenseur John Marino, en première période, vendredi, dans le quatrième match de la série présenté à Toronto.

Les amateurs du Canadien devront faire leur deuil d’Alexis Lafrenière et ils pourront maintenant encourager leurs favoris sans arrière-pensée.

Artturi Lehkonen a fait bouger les cordages à 4 min 11 s de la fin de la troisième période et la formation montréalaise a éliminé les Penguins de Pittsburgh, vendredi, en remportant le quatrième match de leur série de qualification sur la marque de 2-0.

Paul Byron a attiré tout le monde en filant dans l’enclave, jusqu’à la droite du filet. Byron a ensuite glissé le disque devant, d’où Lehkonen a pu tirer dans une cage béante.

Shea Weber a ajouté un but d’assurance dans un filet désert à 31,8 secondes de la fin, confirmant la victoire de 3-1 du Canadien dans la série.

« [Les Penguins] avaient le dos au mur et devaient jouer avec l’énergie du désespoir, mais notre défensive a fait de l’excellent travail, a affirmé l’entraîneur-chef Claude Julien. Nous avons marqué un but opportun.

« Nous avons l’occasion de grandir. Quand la prochaine série commencera, nous jouerons contre la première tête de série. Nous en aurons plein les bras encore une fois. »

C’est satisfaisant d’avoir remporté la série, mais ce n’est que ça, une série. Nous allons profiter du moment, puis tourner notre attention vers ce qui s’en vient.

Le Canadien affrontera les Flyers de Philadelphie ou le Lightning de Tampa Bay lors des quarts de finale de l’Association de l’Est. Les Flyers et le Lightning ont rendez-vous samedi.

Le Tricolore n’aura toutefois pas de boule à son effigie lors de la loterie de la LNH, lundi. L’une des huit équipes éliminées en phase de qualification gagnera alors le privilège de parler au premier rang lors du repêchage et aura l’honneur de pouvoir choisir Lafrenière. L’attaquant de l’Océanic de Rimouski est le grand favori pour être sélectionné au premier rang.

Lafrenière pourrait donc se retrouver avec une autre ancienne étoile de l’Océanic. Sidney Crosby, qui célébrait son 33e anniversaire vendredi, aurait toutefois préféré prolonger son séjour dans la bulle de la LNH à Toronto.

Les Penguins étaient les grands favoris dans cette série, eux qui avaient amassé 15 points de plus que le Tricolore en saison ordinaire. Ils ont maintenant perdu neuf de leurs 10 derniers matchs de séries éliminatoires.

« Je crois en notre noyau. Ils ont du caractère, ils sont des joueurs élites et ils ont encore du carburant dans le réservoir », a affirmé l’entraîneur Mike Sullivan au sujet des perspectives d’avenir de sa troupe.

« La fenêtre de chaque équipe termine par se fermer un jour. Vous pourriez faire cet argument avec toutes les équipes de la ligue », a-t-il ajouté.

Carey Price a réalisé 22 arrêts, vendredi, réussissant un sixième blanchissage en carrière en séries. À l’autre bout de la patinoire, Tristan Jarry a repoussé 20 tirs, lui qui avait obtenu un premier départ en relève à Matt Murray.

L’attaquant Alex Belzile, qui est âgé de 28 ans, participait au premier match de sa carrière dans la LNH, en relève à Jake Evans. Ce dernier s’est blessé lors du troisième match.

Du côté des Penguins, Jared McCann était de retour dans la formation, après avoir cédé sa place à Sam Lafferty mercredi.

L’intensité récompensée

Les Penguins avaient connu de bons débuts de rencontre jusqu’ici dans la série, mais les deux équipes ont été prudentes pendant de longs moments vendredi, se concentrant sur leur jeu défensif.

Même si le premier tir au but de la deuxième période a été réussi après 4:26 de jeu, la rencontre s’est animée un peu.

Les Penguins ont bénéficié d’une attaque à deux contre un après huit minutes de jeu, mais Jeff Petry a réussi à contrer la première vague et Price a fait l’arrêt devant Crosby après une remise de Jake Guentzel à partir de l’arrière du filet.

À l’autre bout de la patinoire, Nick Suzuki a raté un filet complètement ouvert, après un rebond favorable de la bande.

Les tirs étaient à 13-11 en faveur des Penguins après 40 minutes de jeu.

L’intensité a enfin atteint le niveau attendu en séries au retour du vestiaire. Le Canadien a provoqué les premières occasions, mais Byron a atteint le poteau et Brendan Gallagher s’est heurté deux fois à Jarry.

Peut-être fouettés, les Penguins ont à leur tour augmenté leur énergie. Crosby a atteint la barre transversale pendant un avantage numérique.

Lehkonen a finalement dénoué l’impasse tard en troisième période, puis Price a fermé la porte aux Penguins.

Échos de vestiaire

Artturi Lehkonen a admis que le Canadien espérait bien déjouer les pronostics et gagner la série.

« Personne ne pensait que nous pouvions gagner. C’est satisfaisant d’avoir remporté la série, mais ce n’est que ça, une série. Nous allons profiter du moment, puis tourner notre attention vers ce qui s’en vient. »

Shea Weber a reconnu la contribution des jeunes éléments du Canadien : « Tout le monde soulignait que [les Penguins] avaient plus d’expérience. C’était peut-être à notre avantage. Les jeunes ne réalisent peut-être pas l’ampleur de la situation. Ils ont bien joué contre deux des meilleurs centres de la LNH. »

 

À voir en vidéo