La LNH analyse 8 ou 9 lieux pour la relance

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman
Photo: Charles Krupa Associated Press Le commissaire de la LNH, Gary Bettman

La LNH analyse présentement « huit ou neuf lieux différents » qui pourraient accueillir « une dizaine d’équipes au même endroit » dans l’espoir de relancer sa saison, a déclaré le commissaire de la LNH, Gary Bettman, lundi.

Bettman a participé à un entretien virtuel organisé par « Leaders Week », une conférence commerciale sportive qui devait initialement avoir lieu à New York, pour discuter des efforts de la ligue depuis l’interruption de ses activités en raison de la pandémie du nouveau coronavirus.

Le commissaire a reconnu que « personne n’a d’échéanciers définitifs, surtout présentement en Amérique du Nord ».

« Nous avons travaillé très fort depuis que nous avons interrompu nos activités le 12 mars pour nous assurer que peu importe les échéanciers, peu importe les étapes à franchir, peu importe les endroits où nous pourrions devoir relancer nos activités, que nous soyons en mesure d’appliquer une de ces options. Mais il y a encore beaucoup d’incertitude. »

Parmi les obstacles que la ligue devra contourner se trouve la fermeture de la frontière canado-américaine et les directives relatives à la quarantaine — 17 % des joueurs de la LNH sont présentement à l’extérieur de l’Amérique du Nord, tandis que le reste est éparpillé aux quatre coins du continent.

Si la LNH choisit de centraliser ses opérations, elle devra vraisemblablement présenter plusieurs matchs par jour, à huis clos. Les amphithéâtres de la LNH sont les mieux adaptés à ces critères ; ils comptent par exemple de nombreux vestiaires qui pourraient être désinfectés afin de faciliter la mobilité des équipes.

La ligue aurait également besoin d’une bonne offre hôtelière pour accueillir les clubs, ainsi que du matériel médical nécessaire pour effectuer des tests de dépistage de la COVID-19 sur son personnel sans en priver le reste du système de santé.

Jusqu’ici, Bettman a souligné que la ligue et l’Association des joueurs font preuve d’une très belle collaboration. Elles ont notamment mis sur pied un comité pour la relance des activités formé de dirigeants de la ligue et des joueurs, qui se réunit régulièrement sur une plateforme virtuelle.

Le commissaire a ajouté qu’il croit que les grands rassemblements à des événements sportifs seront rapidement autorisés, dès que la communauté médicale aura trouvé un traitement contre la COVID-19 et qu’elle développera un vaccin. Il avait auparavant mentionné la possibilité de distribuer des masques, du désinfectant pour les mains ainsi qu’une reconfiguration des amphithéâtres pour faciliter le déroulement des événements sportifs.

À voir en vidéo