Le Canadien perd 5-2 face aux Rangers

Carey Price a repoussé 30 lancers pendant la rencontre.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Carey Price a repoussé 30 lancers pendant la rencontre.

Les détenteurs d’abonnements saisonniers au Centre Bell vont commencer à croire qu’ils regardent le même match chaque soir.
 

Pour une quatrième fois de suite, le Canadien de Montréal a gaspillé une avance d’au moins deux buts devant ses partisans, jeudi soir, s’inclinant finalement 5-2 face aux Rangers de New York.
 

Les Rangers ont frappé deux fois dans un intervalle de 1:15 à mi-chemin en troisième période pour renverser la formation montréalaise.
 

Le Tricolore avait aussi gaspillé une avance de deux buts mardi, dans un revers en prolongation de 4-3 face aux Canucks de Vancouver, de trois buts le 15 février, en route vers une défaite en prolongation de 4-3, face aux Stars de Dallas, et de deux buts le 10 février, dans un revers de 3-2 face aux Coyotes de l’Arizona.
 

« Nous sommes capables de jouer 40 minutes, mais incapables d’en jouer 60, a déclaré l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, visiblement frustré. Nous encourageons les joueurs à jouer 60 minutes, à rester agressifs et à ne pas jouer sur les talons en troisième période. Ce n’est pas ça qui se produit. Regardez les buts, nous étions sur les talons. Je ne peux pas jouer pour les joueurs. À un moment donné, il faut que la décision vienne d’eux. »
 

Le Canadien a glissé à neuf points des Maple Leafs de Toronto et d’une place en séries éliminatoires. Les Maple Leafs ont vaincu les Panthers de la Floride 5-3, jeudi soir.
 

Max Domi et Tomas Tatar ont offert un coussin de 2-0 au Canadien (29-28-9). Carey Price a repoussé 30 lancers.
 

Price en était à un 11e départ consécutif. Il a défendu le filet du Tricolore lors de 17 de ses 18 derniers matchs.
 

« Il a eu une journée de repos entre chaque match et il ne patine pas les jours de match. Il a fait des arrêts incroyables encore une fois ce soir, a martelé Julien quand il a été questionné sur la charge de travail de son gardien vedette. Un tir se faufile à travers son équipement et vous allez remettre en question son niveau de fatigue ? Et que pensez-vous des arrêts qu’il a réussis ? Vraiment ? »
 

Ryan Strome a inscrit deux buts et une aide, Adam Fox a amassé un but et une aide, tandis que Phillip Di Giuseppe et Mika Zibanejad ont également touché la cible pour les Rangers (35-24-4), qui ont gagné un cinquième match de suite. Artemi Panarin et Ryan Lindgren ont récolté chacun deux aides et Alexandar Georgiev a réalisé 32 arrêts.
 

Pour un troisième match de suite, Domi a été la bougie d’allumage du Canadien. Il a ouvert la marque après 3:12 de jeu quand il a vu sa passe dévier sur le patin de Fox avant d’aboutir dans l’objectif.
 

Il s’agissait pour Domi d’un sixième point en quatre matchs.
 

La première portion de la deuxième période n’a pas été très animée. Georgiev s’est signalé en revenant à temps devant son filet après s’être fait ravir le disque par Gallagher et il a privé Phillip Danault d’un but certain.
 

Georgiev a toutefois été impuissant devant Tatar avec 2:59 à faire. Tatar, qui était en échappée, y est allé d’une belle série de feintes avant de marquer du revers.
 

Dale Weise aurait pu assomer les Rangers quelques instants plus tard, mais il s’est buté à Georgiev.

Nous encourageons les joueurs à jouer 60 minutes, à rester agressifs et à ne pas jouer sur les talons en troisième période. Ce n’est pas ça qui se produit. Regardez les buts, nous étions sur les talons. Je ne peux pas jouer pour les joueurs. À un moment donné, il faut que la décision vienne d’eux.

Les Rangers ont remercié leur gardien en réduisant l’écart avec 1:26 à écouler au deuxième vingt. Di Giuseppe a profité d’une mise en scène parfaite de Fox pour inscrire son premier but de la saison.
 

Les visiteurs ont continué à appliquer de la pression au retour de la pause. Price a réalisé un arrêt de justesse du bouclier aux dépens de Zibanejad après un peu plus de sept minutes de jeu.
 

Zibanejad a eu sa revanche avec 8:54 à faire, déjouant Price avec un tir bas du côté du bouclier à partir du cercle des mises en jeu à la gauche du gardien.
 

Fox a ensuite donné les devants aux Rangers 1:15 plus tard, quand son lancer s’est faufilé à travers la circulation pour surprendre Price.
 

Strome a porté le coup de grâce en avantage numérique, avec 4:37 à écouler. L’attaquant des Rangers a ajouté un but d’assurance dans un filet désert avec 1:33 à faire.
 

L’attaquant Charles Hudon avait été rappelé du Rocket de Laval plus tôt dans la journée et remplaçait Jonathan Drouin, incommodé par une blessure à une cheville.
 

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand il accueillera les Hurricanes de la Caroline.
 

Échos de vestiaire
 

Le Canadien a encaissé un 10e revers quand il mène après deux périodes (18-6-4), un sommet dans la LNH. Carey Price a noté que c’était peut-être un problème de mentalité :


« Nous devons continuer à appliquer de la pression. Dès le niveau Pee-Wee, les entraîneurs répètent de jouer comme si le pointage était 0-0. Ça ne devrait pas être un problème. »
 

Tomas Tatar a rappelé qu’une des forces du Canadien était sa capacité à remonter :


« Nous sommes capables de faire des remontées, mais pour une raison quelconque, nous avons des ennuis quand nous avons l’avance. C’est dommage. »
 

Phillip Danault ne voulait pas donner trop de crédit aux Rangers pour leur remontée :


« Toutes les équipes ont une part de crédit qui leur reviennent. [Les Rangers] ont poussé fort, mais nous ne sommes pas capables de défendre notre avance. »