Les Canucks battent le Canadien en prolongation

Tyler Toffoli a joué les héros après 1:35 de jeu en période supplémentaire.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Tyler Toffoli a joué les héros après 1:35 de jeu en période supplémentaire.

Malgré le départ de vétérans avant l’heure limite des transactions la veille, le Canadien n’a pas mal paru contre un rival au coeur de la course aux séries dans l’Association de l’Ouest.

Cependant, la formation montréalaise a gaspillé une autre avance de deux buts, puis a aussi échappé un avantage d’un but en troisième période, en route vers un revers en prolongation de 4-3 face aux Canucks de Vancouver, mardi soir au Centre Bell.

Tyler Toffoli a joué les héros après 1:35 de jeu en période supplémentaire. Il a complété un bel échange avec Bo Horvat, tirant dans un filet ouvert.

Le Tricolore avait aussi gaspillé des avances de trois et deux buts à ses deux sorties précédentes au Centre Bell, s’inclinant 4-3 en prolongation face aux Stars Dallas et 3-2 face aux Coyotes de l’Arizona.

« L’effort était là, mais nous avons parfois eu de la difficulté dans notre gestion de la rondelle, a noté l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Puis sur le but en prolongation, nous avons été coincés avec des joueurs fatigués sur la patinoire. »

Le Canadien a glissé à sept points des Maple Leafs de Toronto et d’une place en séries éliminatoires. Les Maple Leafs ont défait le Lightning de Tampa Bay 4-3, mardi, et ils ont un match de plus que le Tricolore à disputer cette saison.

Paul Byron, Shea Weber et Jordan Weal ont fait bouger les cordages pour le Canadien (29-27-9). Max Domi a récolté deux aides et Carey Price a repoussé 30 lancers.

Jake Virtanen et Bo Horvat ont amassé un but et une aide, tandis qu’Alexander Edler ont également touché la cible en temps réglementaire pour les Canucks (34-22-6). Adam Gaudette a récolté deux aides et Thatcher Demko a effectué 37 arrêts.

Les Canucks ont mis fin à une série de huit défaites face au Tricolore et de six revers à Montréal. Ils n’avaient pas gagné au Centre Bell depuis le 9 décembre 2011.

Domi s’est vite signalé en obtenant une occasion du haut de l’enclave après avoir assené un double-échec au défenseur Quinn Hughes. Quelques instants plus tard, sur une chance similaire, Domi a encaissé un bon coup d’épaule de Jake Virtanen et a reçu la visite de l’agitateur Antoine Roussel.

J.T. Miller a orchestré une attaque à deux contre un des visiteurs après un peu plus de cinq minutes de jeu, mais Price a réussi un bel arrêt de la mitaine.

Domi est revenu à la charge à 5:59, mettant la table pour le but de Byron. Domi s’y est pris à deux reprises pour remettre le disque devant le filet et Byron n’a eu qu’à le dévier dans le haut du filet.

Weber a creusé l’écart 1:24 plus tard grâce à un puissant lancer frappé, atteignant le plateau des 15 buts pour une 10e fois en carrière et une première fois depuis sa première campagne avec le Canadien en 2016-17.

Horvat a cogné deux fois à la porte à la suite de revirements du Tricolore en sortie de zone, mais le capitaine des Canucks a finalement eu raison de Price en avantage numérique, avec 4:03 à faire au premier vingt. Horvat a déjoué le gardien du Canadien à l’aide du tir sur réception vif dans la partie supérieure du côté de la mitaine.

Le Canadien a accordé seulement quatre tirs aux Canucks lors de la deuxième période, mais les visiteurs ont trouvé le moyen de créer l’égalité. Edler a mis fin à une disette de 30 matchs sans toucher la cible en profitant de la circulation pour surprendre Price à partir de la pointe.

Weal a relancé le Canadien après 50 secondes de jeu en troisième période, profitant d’une déviation sur le patin de Hughes devant le filet pour surprendre Demko avec un tir raté.

Cependant, les Canucks ont de nouveau créé l’impasse 5:03 plus tard, encore en avantage numérique. Cette fois, le tir de Virtanen a menotté Price et le disque a bondi sur l’épaule gauche du gardien avant de tomber derrière la ligne des buts.

Toffoli a finalement tranché en prolongation.

Les attaquants Jake Evans, Dale Weise et Weal avaient été insérés dans la formation du Canadien à la suite des départs d’Ilya Kovalchuk, Nate Thompson et Nick Cousins par le biais de transactions dans les derniers jours.

Le Canadien jouera son prochain match jeudi, quand il accueillera les Rangers de New York.

Échos de vestiaire

Carey Price a noté que son travail en prolongation n’était pas toujours facile :

« Vous devez essayer de bien anticiper le jeu. Il y a tellement d’espace sur la patinoire. Vous tentez du mieux possible de bien lire le jeu. »

Paul Byron croyait que ce sont les unités spéciales qui ont coulé le Canadien :

« Nous ne nous sommes pas contentés de défendre notre avance en deuxième et en troisième. Nous avons joué un bon match. Nous étions agressifs. L’unité de désavantage numérique n’a pas fait le travail. Nous avons accordé deux buts alors que nous devions trouver un moyen de les neutraliser. »

Max Domi a rappelé que le Canadien devait exploiter ses forces :

« En tant qu’équipe, nous avons du succès quand nous jouons en ligne droite et que nous évitons les revirements. Je pense qu’en deuxième, nous avons peut-être trop joué de manière latérale. […] Globalement, nous avons connu un bon match, mais nous devons trouver un moyen de marquer le dernier but. »