La MLS et l’Association des joueurs en viennent à un accord de principe

Le commissaire de la MLS, Don Garber
Photo: Joe Reedy Associated Press Le commissaire de la MLS, Don Garber

Les dirigeants de la Major League Soccer et de l’Association des joueurs ont conclu une entente de principe de cinq ans à temps pour le début de la saison.

Le contrat, dont les principaux détails ont été dévoilés jeudi, devra être approuvé par le conseil d’administration de la MLS et par les membres de l’Association des joueurs.

L’entente inclut un plus grand investissement en matière d’investissement chez les joueurs, et une souplesse pour les équipes dans la façon de dépenser ces fonds.

Le nouvel accord prévoit aussi des modifications en ce qui a trait à l’autonomie des joueurs et une hausse du nombre de vols nolisés, une revendication prioritaire de l’Association des joueurs.

Les joueurs auront aussi droit à une part des revenus issus des droits de retransmission en 2023 et en 2024.

En confirmant la nouvelle, le commissaire Don Garber a noté que la ligue avait tenu des discussions constructives et positives avec les leaders de l’Association des joueurs et le comité de négociations des joueurs au cours des derniers mois.

« L’entente permet de régler des priorités stratégiques pour la ligue et nos joueurs tout en permettant de conserver la structure de base en matière de compensation aux joueurs, qui est l’assise de la croissance et de la stabilité de la Major League Soccer », a déclaré Garber.

De son côté, l’Association des joueurs a parlé d’un accord historique.

« Cette entente est l’aboutissement de nos efforts pour inciter les joueurs de chaque équipe à définir nos objectifs et à travailler pour des progrès réels », a déclaré Jeff Larentowicz, un membre du comité exécutif de l’Association des joueurs.

« Grâce à ce travail et à notre solidarité, nous avons réussi à conclure une entente qui donnera aux joueurs des compensations et des droits accrus, et qui assurera que les ressources de la ligue continueront de servir à créer une ligue de choix pour les joueurs, sur le terrain et à l’extérieur de la surface de jeu. »

Selon Bob Foose, directeur général de l’Association des joueurs, cet accord va modifier de façon substantielle la notion de joueur de la MLS.

« Au cours des deux dernières années, nous nous sommes engagés dans un processus élaboré de négociations avec la ligue. Nous croyons que les changements profonds et l’augmentation des investissements dans cette entente ne seront pas seulement essentiels pour la croissance de la ligue, mais permettront aussi à la ligue de s’approcher des systèmes en place dans les ligues à l’étranger et face auxquelles nous voulons compétitionner. »

Impliqué de près dans les négociations à titre de représentant des joueurs de l’Impact de Montréal, le gardien Evan Bush a également livré un message positif, via son compte Twitter.

« Heureux et fier d’avoir fait partie de ces monumentales négociations de notre convention collective et des résultats obtenus. Nous pensons qu’il s’agit d’un pas de géant vers l’avant autant pour les joueurs et la ligue à bien des niveaux ! »

En novembre, les dirigeants de l’Association des joueurs avaient brandi la menace d’une grève si les deux parties n’en arrivaient pas à un accord. L’ancienne convention collective est venue à échéance le 31 janvier, mais les deux clans avaient convenu de la prolonger jusqu’à vendredi.

La saison régulière s’amorcera le 29 février.