Face aux Titans en finale d’association, les Chiefs n’ont rien changé

Dimanche, les Chiefs ont laissé leur quart-arrière Patrick Mahomes et leur puissante attaque déplacer le ballon partout sur le terrain.
Photo: Ed Zurga Associated Press Dimanche, les Chiefs ont laissé leur quart-arrière Patrick Mahomes et leur puissante attaque déplacer le ballon partout sur le terrain.

Les Chiefs de Kansas City se sont qualifiés au Super Bowl pour la première fois en 50 ans en faisant les choses à leur manière.

Ils ont laissé Patrick Mahomes et leur puissante attaque déplacer le ballon partout sur le terrain, sans jamais se demander s’ils n’étaient pas un peu trop désinvoltes. Ils ont bloqué la ligne de mêlée pour fermer la porte au demi offensif Derrick Henry, dimanche, et en ont fait juste assez contre la passe pour empêcher le quart Ryan Tannehill de les battre par la voie des airs.

Ça semble une formule bien simple, mais c’est celle que les Chiefs ont suivie tout au long de la saison. Même lorsqu’ils accusaient un recul de 24 points contre les Texans de Houston lors de la deuxième ronde des éliminatoires, et lorsqu’ils se sont retrouvés face à un retard de 10 points contre les Titans du Tennessee en finale de l’Association américaine.

« Je pense que c’est une mentalité où on ne doit jamais abandonner, a déclaré Mahomes. C’est cette mentalité de nous rendre sur le terrain et d’offrir notre meilleur effort lors de chaque jeu, et d’essayer de tirer avantage de chacun de nos jeux pendant le reste du match. Ça n’a pas d’importance si nous tirons de l’arrière 10-0 ou que nous menons 10-0, nous allons nous présenter, exécuter et faire tout en notre pouvoir pour connaître du succès sur chaque jeu. »

Les Chiefs ont certainement connu leur part de succès dans leur victoire de 35-24 dimanche.

Mahomes a complété 23 de ses 35 passes pour des gains de 294 verges, avec trois touchés. Il a aussi accumulé des gains de 53 verges et marqué un autre touché, à l’aide d’une mémorable course de 27 verges.

Les Chiefs ont converti six de leurs 10 tentatives lors de troisièmes essais, leur permettant de contrôler le ballon et de le tenir loin des mains de Henry. En fait, ils ont égalé Tennessee en matière de temps de possession, un point majeur compte tenu de leur capacité à marquer des points rapidement.

En défensive, les Chiefs ont forcé les Titans à déroger de leur stratégie axée sur la course. En première demie, Henry n’a récolté que sept verges au sol, et n’a effectué aucune course au quatrième quart parce que les Chiefs possédaient une trop grande avance.

« Nous avons toujours prêché la quête de la perfection et de l’amélioration, a fait remarquer le maraudeur des Chiefs Daniel Sorensen. On a pu voir ça au fur et à mesure de la saison, et maintenant nous allons essayer de devenir meilleur au cours des deux prochaines semaines. C’est notre objectif. »