L’Impact choisit le défenseur Jeremy Kelly avec son premier choix au repêchage

L’Impact de Montréal a échangé son premier choix en retour d’une allocation de 750 00 $US. Sur notre photo, le directeur sportif, Olivier Renard.
Photo: Sébastien St-Jean Agence France-Presse L’Impact de Montréal a échangé son premier choix en retour d’une allocation de 750 00 $US. Sur notre photo, le directeur sportif, Olivier Renard.

L’Impact de Montréal a sélectionné le défenseur de l’Université de la Caroline du Nord Jeremy Kelly avec son premier choix au repêchage de la Major League Soccer, jeudi, avant de l’échanger aux Rapids du Colorado en retour d’un montant d’allocation généralisé de 75 000 $US.

Le onze montréalais, qui a participé à sa première séance de repêchage depuis l’embauche du nouvel entraîneur-chef, Thierry Henry, a opté pour Kelly au neuvième rang de l’encan. L’Impact a tenté de refiler son rang de sélection à Minnesota United, mais n’a pas été en mesure de s’entendre. La situation a tout de même créé un peu de confusion : le compte Twitter officiel du club avait annoncé la transaction.

« On avait identifié six ou sept joueurs. Si nous avions été en mesure de les sélectionner, nous les aurions gardés volontiers. Mais ces joueurs sont tombés avant notre tour, donc nous sommes entrés en contact avec plusieurs clubs pour tenter de trouver une autre solution, a expliqué le directeur sportif de l’Impact, Olivier Renard. Nous avons commencé des négociations avec Minnesota, sans pouvoir s’entendre. Nous sommes donc passés au plan B. Nous sommes contents de l’entente que nous avons réalisée. »

L’Impact s’est rapidement tourné vers la formation des Rocheuses et a sélectionné un joueur désiré par les Rapids. Kelly, qui est originaire de Chapel Hill, en Caroline du Nord, est un joueur partant depuis trois ans avec les Tar Heels, et il peut également évoluer en milieu de terrain. Il a amassé quatre mentions d’assistance en 18 rencontres la saison dernière, et totalise 6 buts et 12 mentions d’aide en 80 départs en carrière dans les rangs universitaires américains.

On avait identifié six ou sept joueurs. Si nous avions été en mesure de les sélectionner, nous les aurions gardés volontiers.

 

Clubs d’expansion

Détenteur du premier choix, l’Inter Miami CF, club d’expansion, a opté pour l’attaquant de l’Université Clemson Robbie Robinson. La formation floridienne espère étoffer son attaque en choisissant le lauréat du trophée Hermann, qui est remis au joueur de soccer par excellence de la NCAA. Robinson a terminé au sommet des marqueurs du circuit universitaire américain l’an dernier avec 18 buts et neuf passes en 19 parties.

L’autre club d’expansion, le Nashville SC, a choisi au deuxième rang le défenseur de l’Université de l’Indiana Jack Maher. Ce dernier a été élu le joueur défensif par excellence du Big Ten.

Miami a ensuite sélectionné au troisième rang, un privilège obtenu à la suite d’une transaction avec le FC Cincinnati, le défenseur de l’Université Georgetown Dylan Nealis. Ce dernier, qui est le frère cadet du défenseur des Red Bulls de New York Sean Nealis, a été finaliste au trophée Hermann et champion de la NCAA.

Les deux premières rondes du repêchage ont eu lieu jeudi, tandis que les deux suivantes auront lieu lundi, par téléconférence.

Contrairement aux années précédentes, le repêchage de la MLS n’est pas organisé par une seule ville. Les deux premières rondes ont été télédiffusées dans une émission spéciale produite par le réseau américain ESPN.