Le monde du tennis va lever des fonds pour les victimes des feux en Australie

Nick Kyrgios s’est engagé à donner 200 dollars australiens à chaque ace qu’il réussira pendant la saison australienne du circuit ATP.
Photo: Saeed Khan Agence France-Presse Nick Kyrgios s’est engagé à donner 200 dollars australiens à chaque ace qu’il réussira pendant la saison australienne du circuit ATP.

Le monde du tennis, qui débute traditionnellement sa saison en Australie, va lever des fonds pour les victimes des incendies dans l’île-continent, après un appel en ce sens jeudi du joueur local Nick Kyrgios.

« Allez @TennisAustralia ! Nous pouvons sûrement organiser une exhibition avant l’@AustralianOpen pour lever des fonds pour les victimes des incendies », a tweeté le joueur de 24 ans plus connu pour ses coups de sang sur les courts, qui lui ont valu une suspension de 16 semaines avec sursis fin septembre.

Le n° 30 mondial s’est personnellement engagé à donner 200 dollars australiens (180 dollars) à chaque ace qu’il réussira pendant la saison australienne du circuit ATP, c’est-à-dire tout le mois de janvier et début février, pour les victimes des incendies qui ravagent son pays depuis plusieurs semaines.

Plus généreux encore, son compatriote Alex De Minaur, n° 18 mondial, promet, lui, de verser 250 dollars australiens (225 $) par ace réussi pendant sa campagne tennistique durant l’été austral.

Tom Larner, leur a emboîté le pas : le directeur de l’ATP Cup, qui mettra aux prises à partir de vendredi 24 équipes nationales à Brisbane, Perth et Sydney, a annoncé que chaque ace réussi pendant cette compétition de dix jours (3-12 janvier) générera 100 dollars australiens (90 $) de soutien. Si 1500 aces sont réussis pendant cette ATP Cup, un chiffre raisonnablement atteignable selon plusieurs spécialistes du tennis, 150 000 dollars australiens (136 000 $) seront alors réunis.

Dans la foulée, le patron de la Fédération australienne (Tennis Australia) Craig Tiley a annoncé l’organisation d’« un certain nombre de levées de fonds et d’opérations de soutien pendant l’ATP Cup, l’Open d’Australie (20 janvier — 2 février) et d’autres épreuves durant les prochaines semaines ».

Depuis le début de la saison des incendies, début septembre, au moins 18 personnes sont mortes en Australie et des milliers d’autres ont dû évacuer leur domicile face à la progression des flammes.

Les incendies sont le sujet de discussions majeur avant l’ATP Cup, compétition par équipes qui débute vendredi à Brisbane, Perth et Sydney, dont l’air est pollué par un nuage de fumée toxique provoqué par ces feux.

Les organisateurs ont annoncé que des experts médicaux surveilleraient les conditions de jeu et que les matchs seraient suspendus si nécessaire.

« Nous sommes bien sûr préoccupés par ça (les incendies), mais nous sommes tous prêts à jouer », a déclaré le capitaine bulgare Grigor Dimitrov.

« Pour l’instant, nous n’avons pas souffert tant que ça de la qualité de l’air. Je pense que ça devrait être bon pour les matchs », a abondé le Belge David Goffin.

Le tournoi Challenger de Canberra, qui débute le 6 janvier, a lui d’ores et déjà été délocalisé à Bendigo en raison des incendies.

Le n° 2 mondial Novak Djokovic, qui jouera la phase de groupes de l’ATP Cup à Brisbane avec la Serbie, a envoyé un message de soutien sur Twitter après avoir visité un sanctuaire pour koalas.

« C’est très triste de savoir que des gens et des animaux ont perdu leur maison dans les incendies. Mes pensées et mon soutien vont à toutes les victimes », a-t-il écrit.

Des feux hors de contrôle ont ravagé le sud-est du pays la veille du Nouvel An, tuant au moins huit personnes.

Gladys Berejiklian, Première ministre de la Nouvelle-Galles du Sud, a déclaré jeudi un état d’urgence de sept jours qui autorise les évacuations forcées à compter de vendredi.

Au moins 18 personnes sont décédées depuis le début de la saison des feux en septembre.