Les Red Wings s'imposent et battent le Canadien 2-1

Le gardien Jonathan Bernier a repoussé 42 lancers.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le gardien Jonathan Bernier a repoussé 42 lancers.

Le Canadien a goûté à sa médecine des dernières semaines, samedi soir au Centre Bell, alors que la formation montréalaise a été frustrée pendant de longs moments par les Red Wings de Detroit, qui se sont finalement imposés 2-1.

Les Red Wings ont fermé le jeu et limité pendant longtemps de donner des occasions au Tricolore.

Mike Green a récolté un but et une aide, tandis que Tyler Bertuzzi a aussi touché la cible pour les Red Wings (9-22-3), qui ont gagné un deuxième match de suite après avoir connu une série de 12 défaites.

Jonathan Bernier a cédé seulement devant Tomas Tatar en fin de rencontre. Il a réalisé 42 arrêts et porté sa fiche en carrière face à la Sainte-Flanelle à 3-11-3.

Du côté du Canadien (15-12-6), Carey Price a accordé deux buts sur 20 tirs.

Les Red Wings ont vite ouvert la marque après 3:21 de jeu, quand Dylan Larkin a volé le disque à Shea Weber derrière le filet du Canadien pour mettre la table pour le 11e filet de Bertuzzi cette saison.

Phillip Danault a obtenu deux chances de répliquer rapidement. Son tir de l’enclave a atteint Larkin lors de la première occasion, puis il a été frustré par Bernier en échappée, alors que le Canadien jouait en désavantage numérique.

Le Canadien a aussi cogné à la porte tard en première période lors d’une supériorité numérique. Son manque de synchronisme l’a toutefois empêché de retraiter au vestiaire dans une impasse.

La deuxième période a été plutôt tranquille, à part une petite échauffourée entre l’attaquant des Red Wings Anthony Mantha et le défenseur du Canadien Jeff Petry.

Le Tricolore est sorti en force en troisième période, mais Bernier a été spectaculaire. Il a réservé ses plus beaux arrêts à Suzuki et Brett Kulak sur la même séquence après un peu plus de deux minutes de jeu, dont l’un en étirant le bras gauche sur la glace.

Bernier a été récompensé par ses coéquipiers quelques minutes plus tard. Green a creusé l’écart à 2-0 en avantage numérique, grâce à un puissant tir sur réception. La recrue Riley Barber était au banc des punitions, à la suite d’une décision contestable de l’un des arbitres.

Le Tricolore a bourdonné autour du filet des Red Wings après avoir remplacé Price par un attaquant supplémentaire. Tatar a réduit l’écart à un seul but avec 46,4 secondes à faire, mais Bernier a eu le dernier mot.

Le Canadien s’envolera dimanche pour Vancouver, là où il affrontera les Canucks, mardi. Il fera ensuite des arrêts à Calgary, jeudi, à Edmonton, samedi prochain, et à Winnipeg, le 23 décembre.