Le Canadien doit engranger des points avant d’entreprendre un long voyage

Une autre séquence de défaites pendant ce voyage pourrait toutefois achever le Canadien. La course est extrêmement serrée dans la section Atlantique.
Photo: Nick Wass Associated Press Une autre séquence de défaites pendant ce voyage pourrait toutefois achever le Canadien. La course est extrêmement serrée dans la section Atlantique.

Le Canadien est sorti de la tempête, mais on ignore toujours la gravité des dommages subis. La formation montréalaise a gagné deux de ses trois derniers matchs après avoir connu une séquence de huit défaites, sa pire du genre depuis la saison 1939-1940. Et malgré ses récents insuccès, le Tricolore est toujours au coeur de la course aux séries éliminatoires.

Il pourrait bien avoir une dernière chance de maintenir ses acquis ou de gagner du terrain cette semaine, avant de partir pour son plus long voyage de la saison. Le Canadien rendra visite aux Penguins de Pittsburgh mardi, avant d’accueillir les Sénateurs d’Ottawa au Centre Bell mercredi. Les Red Wings de Detroit seront ensuite les visiteurs à Montréal samedi. Le CH prendra par la suite la direction de l’Ouest canadien pour une série de quatre matchs avant le congé de Noël. Puis, il disputera trois matchs en Floride et en Caroline avant la nouvelle année.

Le Canadien s’en est assez bien sorti lors de son voyage du temps des Fêtes au cours des dernières années. En six saisons depuis le dernier lockout de la LNH, il a compilé trois fois des fiches supérieures à ,500 pendant ce voyage, une fois une fiche de ,500 et seulement deux fois des fiches inférieures à ,500.

Une autre séquence de défaites pendant ce voyage pourrait toutefois achever le Canadien. La course est extrêmement serrée dans la section Atlantique.

Avant les matchs de dimanche, seulement deux points séparaient le deuxième du sixième rang dans la section Atlantique. Avec 32 points au compteur après 30 matchs, le Canadien (13-11-6) se retrouvait au quatrième rang. Les Sabres de Buffalo (13-11-6), installés au troisième rang, présentaient la même fiche que lui avant un rendez-vous avec les Oilers d’Edmonton en soirée. Les Panthers de la Floride (15-9-5) ont trois points d’avance au deuxième rang et un match en main.

Derrière le Canadien, les Maple Leafs de Toronto (14-13-4) avaient aussi 32 points au compteur, mais après 31 parties. Le Lightning de Tampa Bay suivait avec 31 points en 27 rencontres.

La profondeur du Canadien a été mise à l’épreuve depuis que Jonathan Drouin et Paul Byron sont tombés au combat. L’absence de Jesperi Kotkaniemi, qui a subi une commotion cérébrale, compliquera encore plus les choses du côté de l’offensive.

En défensive, Ben Chiarot, Shea Weber et Jeff Petry sont surtaxés depuis une semaine. Devant le filet, la recrue Cayden Primeau pourrait bien obtenir un deuxième départ mardi ou mercredi. Carey Price a été employé lors des deux volets d’une séquence de deux matchs en autant de soirs une seule fois cette saison.