Le Canadien s’incline 5-2 à Columbus

Le Canadien s'est effondré en troisième période contre les Blue Jackets, qui ont marqué trois buts durant le dernier vingt.
Photo: Jay LaPrete Associated Press Le Canadien s'est effondré en troisième période contre les Blue Jackets, qui ont marqué trois buts durant le dernier vingt.

Pierre-Luc Dubois a récolté trois points et les Blue Jackets de Columbus ont vaincu le Canadien Montréal 5-2, mardi soir, au Nationwide Arena.

Dubois a trouvé le fond du filet deux fois et il a préparé l’éventuel but vainqueur d’Emil Bemstrom, aidant les Blue Jackets (8-8-4) à marquer trois buts en troisième période. La troupe de l’Ohio a signé une deuxième victoire de suite.

Le Canadien (11-6-4) n’avait pas si mal joué lors des 40 premières minutes de l’affrontement, mais il s’est effondré au troisième engagement à la suite d’un but bizarre. Le Bleu-blanc-rouge a subi un deuxième revers de suite et il a perdu pour une sixième fois en sept visites à Columbus depuis la saison 2015-16.

« Je trouve que nous avons eu beaucoup d’occasions de marquer. Il y a eu des échappées de Brendan Gallagher, Nick Suzuki et Joel Armia, mais la différence c’est que nous n’avons pas réussi à concrétiser nos chances », a analysé l’entraîneur-chef des Montréalais, Claude Julien.

Bemstrom a enfilé l’aiguille à 6:54 du troisième vingt pour procurer une avance de 3-2 à son équipe. Seul devant Carey Price, l’attaquant des Blue Jackets a décoché un tir du revers qui a raté le filet, mais la rondelle est revenue devant pour atteindre le gardien du Tricolore et traverser la ligne rouge.

Eric Robinson et Boone Jenner ont aussi fait bouger les cordages pour les Blue Jackets, qui ont vu le gardien Joonas Korpisalo bloquer 30 rondelles dans la victoire.

Artturi Lehkonen et Joel Armia ont répliqué pour le Canadien. Price a conclu la rencontre avec 21 arrêts en 26 lancers. En raison des blessures à Jonathan Drouin et Paul Byron, Suzuki a joué en compagnie de Max Domi et Armia.

« Le trio semblait plus à l’aise. Il faut aussi leur donner le temps de se bâtir une petite chimie. Ça fait seulement deux matchs, a mentionné Julien. Je ne suis pas déçu de ce trio. Il faut être patient avec eux. »

Les hommes de Claude Julien pourront rapidement oublier cette défaite alors qu’ils reviendront à Montréal pour y accueillir les Sénateurs d’Ottawa, mercredi soir.

« Nous pouvons chercher toutes les raisons que nous voulons pour expliquer la défaite, je crois que nous avions connu deux bonnes périodes à l’étranger et le pointage était égal 2-2, a insisté le capitaine Shea Weber. Nous avons eu l’occasion de l’emporter, mais nous n’avons pas été bons en troisième période. »

Peut-être le pointage aurait pu être différent si nous avions marqué sur nos occasions, mais il y a eu des moments où notre gardien a fait en sorte que le pointage

Les Blue Jackets ont ouvert le pointage tôt en début match, mais ont laissé le Canadien obtenir une magnifique occasion de marquer dès les premières secondes.

Gallagher a profité d’un revirement pour se faufiler derrière la défensive adverse, mais l’attaquant du Tricolore s’est buté à Korpisalo. Un peu plus d’une minute plus tard, Robinson a accepté une passe de David Savard pour tromper la vigilance de Price grâce à un tir sur réception. Il y a exactement une semaine, Robinson avait réussi son premier but en carrière dans la LNH, au Centre Bell.

La formation montréalaise a cogné à la porte à quelques reprises lors de l’engagement et elle a dû attendre les dernières minutes avant de niveler la marque. Le défenseur Brett Kulak a repéré Phillip Danault dans le coin de la patinoire et ce dernier a effectué une superbe passe transversale à Lehkonen, qui a inscrit son troisième but de la campagne.

Le Canadien a connu un lent début de deuxième période, mais il a malgré tout pris les devants à 4:29. Ben Chiarot a cherché à se défaire de Bemstrom le long de la bande et après un demi-tour, le défenseur a envoyé la rondelle au filet. Armia, bien placé devant Korpisalo, a fait dévier le disque pour mettre fin à sa disette de neuf parties sans but.

L’équipe locale a cependant profité d’un cafouillage défensif pour créer l’égalité avant de rentrer au vestiaire. Tomas Tatar et Chiarot ont manqué de communication derrière la ligne des buts et Bemstrom a appliqué une belle pression pour pousser la rondelle dans l’enclave. Dubois a décoché un tir vif qui a battu Price du côté du bloqueur.