Le vétéran John Bowman a pris un coup de jeune avec les Alouettes

John Bowman, ici au sol en train de plaquer le quart-arrière des Stampeders de Calgary, Bo Levi Mitchell, le 5 octobre dernier
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne John Bowman, ici au sol en train de plaquer le quart-arrière des Stampeders de Calgary, Bo Levi Mitchell, le 5 octobre dernier

Il est de retour en éliminatoires de la LCF pour la première fois en cinq ans, il affiche toujours le brio d’un joueur étoile et il joue pour un entraîneur-chef qui le fait rajeunir d’une décennie. Le vétéran ailier défensif John Bowman jouera un rôle important dans le camp des Alouettes de Montréal (10-8), dimanche, en demi-finale de la section Est contre les Eskimos d’Edmonton (8-10).

Le vainqueur affrontera les Tiger-Cats à Hamilton (15-3) en finale d’Association, le 17 novembre.

132
John Bowman est le « chasseur de quarts » le plus prolifique de l’histoire des Alouettes avec 132 sacs.

Ce fut une saison de renaissance pour le club montréalais. Les jeunes Alouettes ont mis fin à une longue période d’absence en éliminatoires grâce à une récolte d’au moins 10 victoires pour la première fois depuis 2014, misant sur un nouveau quart (Vernon Adams fils) et un nouvel entraîneur-chef (Khari Jones).

« Nous avons probablement la plus jeune équipe de la ligue pour ce qui est de l’expérience, a précisé Bowman. Donc, avoir le même gars au poste de quart tout au long de la saison a été un avantage. Tous les autres ont eu le sentiment qu’ils devaient démontrer et égaler cette intensité.

« Beaucoup de gars croient en Khari parce qu’il te fait sentir comme si tu étais invincible. C’est comme si, tous les jours, j’ai 26 ans. Et avec cette conviction provenant de ton entraîneur et de chaque joueur, tu fais des choses incroyables. »

Beaucoup estimaient que ce serait la dernière saison de Bowman, qui est âgé de 37 ans. Mais le natif de Brooklyn, qui a passé toute sa carrière à Montréal, a juré qu’il n’avait pas encore décidé de son avenir. « Ma philosophie, c’est [de continuer] aussi longtemps que je peux contribuer », a mentionné Bowman.

Bowman, 6 pieds 3 pouces et 250 livres, a connu une solide saison 2019, étant de la formation partante des 16 matchs et totalisant 45 plaqués, 8 sacs et 1 interception. Il est le « chasseur de quarts » le plus prolifique de l’histoire des Alouettes (132 sacs) et il se classe sixième de tous les temps.

Le succès des Alouettes a créé une véritable effervescence à Montréal, où 20 000 billets ont été vendus pour le match éliminatoire de dimanche. Cela a incité l’organisation à retirer les toiles qui recouvraient certaines sections du stade Percival-Molson, offrant ainsi 1600 billets supplémentaires, certains au coût de seulement 39 $.