Shapovalov plie l'échine devant Djokovic au Masters de Paris

Le Canadien Denis Shapovalov (à droite) s’est incliné 6-3, 6-4 devant le no 1 mondial Novak Djokovic, dimanche.
Photo: Kamil Zihnioglu Associated Press Le Canadien Denis Shapovalov (à droite) s’est incliné 6-3, 6-4 devant le no 1 mondial Novak Djokovic, dimanche.

La première participation de Denis Shapovalov à une finale de la série Masters 1000 ne s’est pas terminée comme il l’espérait. Le Canadien a plié l’échine 6-3, 6-4 devant le no 1 mondial Novak Djokovic, dimanche, en finale du Masters de Paris. « Il est tellement précis [au service]. C’est impossible à déchiffrer, a commenté Shapovalov à propos de l’arme de prédilection de son adversaire. Il alterne, opte pour des approches différentes. Il était très précis aujourd’hui. […] J’ai peut-être obtenu une occasion [de le briser], mais ç’a été difficile. Il était tellement solide. »

Ce revers met un terme à une très bonne semaine de travail pour Shapovalov, qui se hissera au 15e échelon mondial lors de la publication de la mise à jour du classement mondial de l’ATP lundi. Il a ainsi surpassé le meilleur classement de sa carrière, qui était jusqu’ici le 20e rang, bien qu’il ait entamé le tournoi parisien à titre de 28e raquette mondiale.

L’Ontarien, qui est originaire de Richmond Hill, avait défait trois adversaires d’envergure en route vers une participation aux demi-finales du Masters de Paris, dont le sixième joueur mondial, Alexander Zverev, en huitièmes de finale. Il a accédé à la finale à la suite du retrait de l’Espagnol Rafael Nadal, qui souffre d’une blessure à l’abdomen.

Djokovic, qui a remporté son cinquième titre à Paris, a porté sa fiche à 4-0 en carrière contre Shapovalov. Ces quatre victoires ont été acquises cette saison. « Félicitations, Novak, tu as travaillé très fort, tout au long de la saison, et félicitations à ton équipe, car elle a fait du travail incroyable », a commenté Shapovalov lors de la cérémonie d’après-match sur le terrain.

Djokovic, lui, a retourné l’ascenseur lorsqu’il a obtenu le micro. « Tu vivras de très grands moments au cours de ta carrière », a-t-il dit à Shapovalov. Le joueur canadien a décoché 11 as, contre seulement deux pour le Serbe, et il a remporté 83 % des points avec sa première balle de service. Le Canadien a aussi commis trois doubles fautes.

Pour sa part, Djokovic a préservé la seule balle de bris à laquelle il a été confronté pendant le match, qui s’est conclu après une heure et huit minutes. Il a converti deux de ses quatre balles de bris. « Honnêtement, j’avais de la difficulté à trouver mon rythme parce qu’il était très, très précis au service », a renchéri Shapovalov. Djokovic a admis qu’il avait excellé. « C’était mon meilleur match du tournoi au service, a évoqué Djokovic. Denis a peut-être perdu sa concentration un petit peu. »

Il s’agissait du 77e titre de la carrière de Djokovic, lui permettant de rejoindre John McEnroe au cinquième rang de l’histoire à ce chapitre. Il a aussi obtenu son 34e titre de la série Masters 1000, à un seul de Nadal.

Shapovalov a déclaré que les compliments de Djokovic pendant la cérémonie lui avaient fait un petit velours, mais il a ajouté qu’il devait continuer de travailler pour améliorer son jeu. « Ç’a été une semaine incroyable, mais ça ne s’arrêtera pas là, a-t-il confié. Je retournerai sur le terrain, pour m’entraîner. […] Et je veux battre des gars comme Novak, donc je dois m’améliorer, développer mon jeu, trouver des manières d’être meilleur contre son service. Et j’espère que je pourrai faire encore mieux l’an prochain. »