Hamilton remporte le Grand Prix du Mexique

Lewis Hamilton a signé sa 10e victoire cette saison.
Photo: Eduardo Verdugo Associated Press Lewis Hamilton a signé sa 10e victoire cette saison.

Lewis Hamilton et Mercedes ont contrecarré les plans de Ferrari en remportant le Grand Prix du Mexique, dimanche, pour une troisième année de suite. Le pilote de Mercedes devra toutefois attendre pour mettre la main sur son sixième titre de champion du monde de la Formule 1 puisque son coéquipier Valtteri Bottas a terminé au troisième rang. Hamilton devait battre Bottas par 14 points pour être couronné, mais l’a seulement surpassé de 10 points.

Le Britannique devra attendre la semaine prochaine, au Grand Prix des États-Unis, pour tenter de remporter le titre. Depuis 2012, il a remporté cette étape à cinq reprises. « Ça ne me dérange pas du tout. J’adore piloter, a exprimé Hamilton en quittant sa voiture. C’était une course que je voulais gagner depuis un bout de temps déjà. Ça s’est bien déroulé. »

Même si elle ne partait pas favorite, Mercedes a opté pour un changement de pneu tôt dans la course et ce choix judicieux a permis à Hamilton de franchir la ligne d’arrivée avec une avance d’un peu moins de deux secondes.

Hamilton a signé une 10e victoire cette saison, et une première au Mexique depuis 2016. En 2017 et 2018, il s’était assuré du titre de champion du monde grâce à ses performances sur la piste de l’Autodromo Hermanos Rodriguez.

Le pilote de l’écurie Ferrari Sebastian Vettel a terminé au deuxième échelon, tandis que son coéquipier Charles Leclerc, qui s’était élancé de la pole position, a conclu l’épreuve au pied du podium. Le Québécois Lance Stroll a terminé au 12e rang.

Leclerc et Vettel partaient en première et en deuxième place à la suite d’une pénalité décernée au pilote de chez Red Bull Max Verstappen. Samedi, le Néerlandais avait perdu la pole pour avoir roulé à une vitesse excessive sous un drapeau jaune après un accident de Bottas. Les deux monoplaces Ferrari ont protégé leur avance au départ, et Vettel a tenu le coup face à Hamilton lors de la longue ligne droite. Hamilton a ensuite eu maille à partir avec Verstappen, et leurs deux voitures ont roulé dans le gazon.

Le Britannique a glissé au cinquième rang après le premier tour, mais il a amorcé sa remontée en changeant de pneus au 23e tour. Vettel a dû attendre 19 autres tours alors que Leclerc avait opté pour une stratégie de deux arrêts. « Il roulait à vive allure, a dit Vettel à propos d’Hamilton. Notre stratégie aurait pu être meilleure. »