Les Sharks battent le Canadien grâce à l'avantage numérique

Nick Cousins a inscrit son premier but avec le Tricolore en marquant sur son propre retour lors d’une attaque à deux contre un.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne Nick Cousins a inscrit son premier but avec le Tricolore en marquant sur son propre retour lors d’une attaque à deux contre un.

Le Canadien de Montréal a encore une fois été victime de son talon d’Achille, cédant deux fois en désavantage numérique, jeudi au Centre Bell, en route vers un revers de 4-2 face aux Sharks de San Jose.

La troupe de Claude Julien a accordé ses 10e et 11e buts en désavantage numérique en 34 occasions cette saison. Il a aussi cédé deux fois dans la dernière minute d’une période, gonflant son total de buts alloués dans cette situation à sept. Tout ça en seulement 10 rencontres cette saison.

« Notre avantage numérique n’a pas été assez bon », a martelé Julien.

« Nous ne respectons pas nos tâches, nous ne dégageons pas la rondelle, nous sommes trop occupés à donner des double-échecs devant le filet à la place de regarder la rondelle, a ajouté Julien, visiblement frustré par la situation. Il y a beaucoup de choses à revoir [vendredi]. Il est temps de mettre les choses vraiment au clair et je vais m’assurer que ça se produise. »

Nick Cousins et Joel Armia, qui était de retour au jeu après avoir raté deux parties en raison d’une blessure au bas du corps, ont touché la cible pour le Canadien (4-4-2), qui a encaissé un neuvième revers de suite face aux Sharks. Carey Price a stoppé 19 tirs. La dernière victoire du Tricolore face aux Sharks remonte au 21 mars 2015.

Evander Kane a fait mouche deux fois en avantage numérique, tandis que Kevin Labanc et Melker Karlsson ont marqué les autres buts des Sharks (4-5-1). Tomas Hertl a accumulé trois aides et Aaron Dell a effectué 35 arrêts.

Le Canadien a profité d’une deuxième chance en début de rencontre, ouvrant la marque environ 10 minutes après qu’un but de Barclay Goodrow eut été annulé puisqu’il y avait hors-jeu sur la séquence.

Cousins a inscrit son premier but avec le Tricolore en marquant sur son propre retour lors d’une attaque à deux contre un.

Kane a marqué le premier de ses deux buts en avantage numérique pendant la dernière minute du premier vingt, quand un tir de Logan Couture vers une cage ouverte a touché son patin avant de pénétrer l’objectif.

Kane est revenu à la charge à 4:54 du deuxième tiers, marquant sur un retour. Jeff Petry était au cachot pour des raisons qui sont demeurées nébuleuses.

« Il y a aussi des punitions faibles de leur côté, a affirmé Julien, évitant de jouer les victimes. [Les Sharks] ont réussi à se défendre contre notre avantage numérique et nous n’avons pas été capables de le faire. Les arbitres ont le droit à l’erreur, comme tout le monde. C’était à nous de mieux gérer les situations. »

Labanc a creusé l’écart à 8:08, sur une passe de Hertl après qu’un tir d’Erik Karlsson eut été bloqué dans l’enclave. Melker Karlsson a ensuite touché la cible avec 36 secondes à faire au deuxième engagement, au terme d’une attaque à deux contre un avec Joe Thornton.

Armia a relancé le Canadien 22 secondes plus tard en marquant son cinquième but de la campagne grâce à une belle déviation sur une remise de Max Domi.

Malgré quelques belles attaques en troisième période, le Tricolore a été incapable de réussir la remontée.

Tomas Tatar était en uniforme pour le Canadien, lui qui avait eu une petite frayeur à l’entraînement mercredi, quand il avait été atteint à un pied par un tir.

Le Canadien jouera son prochain match samedi, quand il accueillera les Maple Leafs de Toronto.

Échos de vestiaire

Shea Weber ne veut pas que le travail en infériorité numérique coule le Canadien : « Les unités spéciales doivent faire une différence. Nous avons presque participé aux séries la saison dernière malgré nos déficiences en avantage numérique. Notre infériorité numérique doit mieux jouer beaucoup mieux. Nous sommes meilleurs en avantage numérique, mais nous devons trouver des solutions en infériorité numérique. »

Brett Kulak a noté que les Sharks ont fermé le jeu une fois qu’ils ont pris le contrôle de la rencontre : « Avec une avance d’un ou deux buts, ils ont presque joué la trappe. Ils ont tenté de protéger leur avance en dégageant simplement leur territoire et en nous laissant revenir à la charge. Nous tentions de faire des jeux, mais nous nous retrouvions le nez au mur. Les choses n’ont pas cliqué comme elles le font parfois pour nous. »

Nick Cousins n’a pas pu pleinement savourer son premier but avec le Canadien : « C’est bien, mais c’est un sport d’équipe. Nous avons perdu un deuxième match de suite et nous devons peaufiner certaines choses. »