Shapovalov gagne son premier match en simple à Tokyo, tout comme Djokovic

Denis Shapovalov le 20 septembre dernier.
Photo: Fabrice Coffrini Agence France-Presse Denis Shapovalov le 20 septembre dernier.

Le Canadien Denis Shapovalov a entrepris son parcours au tournoi de Tokyo avec une victoire face au Serbe Miomir Kecmanovic.

Vainqueur en deux manches identiques de 6-4, tout n’a pas été parfait pour Shapovalov. S’il a réussi 16 as, il a aussi commis sept doubles fautes.

Shapovalov, qui s’est incliné en demi-finale à l’omnium de Chengdu la semaine dernière, fera face au vainqueur du match entre le Belge David Goffin et l’Espagnol Pablo Carreno Busta au tour suivant.

Novak Djokovic a, lui, haussé son niveau de jeu à son retour d’une blessure et effacé la fausse note de son élimination en double, se qualifiant sans mal pour le deuxième tour en simple.

Le Serbe, no 1 mondial, a vaincu l’Australien Alexei Popyrin 6-4, 6-2 et il aura pour prochain adversaire, Go Soeda.

Djokovic et Filip Krajinovic ont été éliminés en double par Mate Pavic et Bruno Soares, quatrièmes têtes de série, lundi. C’était le premier match de Djokovic en compétition depuis son abandon en raison d’une blessure à l’épaule gauche lors de son match de quatrième tour contre Stanislas Wawrinka aux Internationaux des États-Unis.

« Mon épaule va bien, je n’ai ressenti aucune douleur au cours du match, aujourd’hui », a précisé Djokovic.

« J’estime avoir très bien joué du début à la fin, j’ai été très constant, démontrant un haut niveau, une bonne intensité et j’ai eu de nombreuses occasions sur son service. J’ai été en mesure de hausser mon intensité à la deuxième manche et de bien terminer le match. »

Dans les autres matchs, le Japonais Taro Daniel a créé la plus grosse surprise de la journée en battant Borna Coric (6-4, 4-6, 7-6 [5]), deuxième tête de série, après une lutte acharnée de deux heures et 39 minutes à une température de 30 degrés au parc de tennis d’Ariake.

Daniel fera maintenant face à l’Australien Jordan Thompson, qui a eu raison de Juan Ignacio Londero 6-3, 3-6, 6-3.

La victoire de Daniel signifie que quatre des cinq Japonais présents dans le tableau principal sont qualifiés pour le deuxième tour, alors que Yasutaka Uchiyama n’a eu besoin que de 54 minutes pour se défaire de Benoit Paire, quatrième tête de série, 6-2, 6-2. Il a rendez-vous avec Radu Albot, qui a éliminé Krajinovic 6-3 et 7-5.

Soeda et Yoshihito Nishioka complètent le quatuor japonais en huitièmes de finale.

À voir en vidéo