La crème du tennis européen conserve la Coupe Laver

L’Europe avait aussi remporté les deux premières représentations de la Coupe Laver. Elles avaient eu lieu à Prague, en 2017, et à Chicago, l’an dernier.
Photo: Martial Trezzini Keystone / AP L’Europe avait aussi remporté les deux premières représentations de la Coupe Laver. Elles avaient eu lieu à Prague, en 2017, et à Chicago, l’an dernier.

Après que le Suisse Roger Federer eut inscrit une victoire cruciale pour l’Équipe Europe, l’Allemand Alexander Zverev a permis à sa troupe de conserver la Coupe Laver en battant le Canadien Milos Raonic lors du super bris d’égalité, dimanche.

Zverev a réussi un coup droit en croisé qui lui a procuré une victoire de 6-4, 3-6, 10-4 lors du match décisif en simple. Les Européens ont gagné l’événement 13-11 contre l’Équipe Monde.

À la suite de sa victoire, Zverev s’est écroulé et il est disparu sous une pile de coéquipiers venus célébrer, dont Federer, l’Espagnol Rafael Nadal et le capitaine de l’Équipe Europe, Bjorn Borg.

Deux heures plus tôt, Federer avait fait plaisir à ses partisans en défaisant l’Américain John Isner en deux manches de 6-4, 7-6 (3), mettant la table pour le match le plus important du tournoi.

L’Europe a amorcé la journée de dimanche avec une avance de 7-5. Les matchs de vendredi valaient un point, ceux du samedi valaient deux points tandis que les victoires acquises dimanche en valaient trois.

Isner et son compatriote Jack Sock ont vaincu Federer et le Grec Stefanos Tsitsipas 5-7, 6-4, 10-8.

Nadal, qui a été rayé de la formation pour les affrontements de dimanche, a vu son remplaçant, l’Autrichien Dominic Thiem, être battu 7-5, 6-7 (3), 10-5 par l’Américain Taylor Fritz.

L’Europe avait aussi remporté les deux premières représentations de la Coupe Laver. Elles avaient eu lieu à Prague, en 2017, et à Chicago, l’an dernier.