L’équipe canadienne de water-polo se rendra aux Olympiques de Tokyo

Jessica Gaudreault, la capitaine de l'équipe canadienne, dans un match contre le Pérou aux Jeux panaméricains de cette année
Photo: Dave Holland HO, COC, La Presse canadienne Jessica Gaudreault, la capitaine de l'équipe canadienne, dans un match contre le Pérou aux Jeux panaméricains de cette année

L’équipe canadienne féminine de water-polo a obtenu son laissez-passer pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 en vertu d’une victoire de 19-5 face au Brésil lors des demi-finales des Jeux panaméricains, vendredi.

La victoire du Canada combinée à une victoire des États-Unis aux dépens de Cuba a permis à l’unifolié d’assurer sa place pour les prochains Jeux l’été prochain. La place était réservée au gagnant des Jeux panaméricains, mais les États-Unis avaient déjà leur laissez-passer.

C’est la première fois depuis 2004 que les dames obtiennent leur billet pour les Jeux. « Honnêtement, les mots ne peuvent pas exprimer ce que je ressens », s’est exclamée Joelle Bekhazi, qui a inscrit trois buts face au Brésil. « Le chemin a été long et nous avons travaillé très fort. »

La Montréalaise Axelle Crevier a mené le Canada à la victoire avec une récolte de quatre buts. « Ça veut dire tellement pour moi. Dans ma tête, c’est huit ans de travail acharné et de nombreux efforts que nous avons toutes mis en tant qu’équipe », a déclaré la capitaine de l’équipe canadienne, Jessica Gaudreault. « Alors, de dominer ce match, ça signifie beaucoup. »

Lors de la plus récente édition des Championnats du monde en 2017, l’unifolié avait terminé au pied du podium, au quatrième rang.

Les Canadiennes se mesureront aux Américaines en finale samedi. L’équipe masculine affrontera le Brésil plus tard en soirée.

Dans les autres sports

 

À la balle molle, les Canadiennes ont mis un terme au parcours des championnes en titre en demi-finale, l’emportant 3-2 face aux États-Unis.

Emma Enzminger, Jennifer Salling et Kaleigh Rafter ont produit les points du Canada. Jenna Caira a obtenu la victoire en relève et Danielle Lawrie a obtenu un sauvetage.

 

Les Américaines croiseront le fer avec Puerto Rico samedi pour tenter de retrouver le Canada en finale plus tard dans la journée.

En aviron, le Canada a obtenu deux médailles d’or lors de l’avant-dernière journée des compétitions.

Jessica Sevick a triomphé lors de l’épreuve féminine en solo, tandis que les Ontariennes Kate Haber et Jaclyn Stelmasyk ont remporté les honneurs lors de l’épreuve de double des poids plume.

En athlétisme, Liz Gleadle, de Vancouver, en Colombie-Britannique, a mis la main sur la médaille d’argent au javelot chez les dames. Elle a réussi un lancer de 63,30 mètres. Seule l’Américaine Kara Winger a fait mieux avec un lancer de 64,92 mètres.

En escrime, les athlètes canadiens ont récolté deux médailles de bronze. Eli Schenkel, Maximilien Van Haaster et Misha Sweet ont obtenu le troisième rang au fleuret masculin, tandis que Gabriella Page, Marissa Ponich et Pamela Brind’Amour ont mis la main sur le bronze au sabre féminin.

À voir en vidéo