Simona Halep remporte un premier titre à Wimbledon

Simona Halep
Photo: Tim Ireland Associated Press Simona Halep

Simona Halep a offert une performance presque sans faute et a remporté un premier titre à Wimbledon, samedi, en s’imposant 6-2, 6-2 face à Serena Williams.

Le duel a duré un peu moins d’une heure.

Halep a commis seulement trois fautes directes, contre 25 pour Williams.

« Elle était bénie. Félicitations, Simona. J’étais un peu dépassée par les événements, a reconnu Williams. Quand une joueuse joue aussi bien, vous ne pouvez que lever votre chapeau. »

Williams tentait d’égaler un record avec un 24e titre du Grand Chelem en simple, mais elle a échoué en finale pour une troisième fois. Williams avait aussi perdu contre Angelique Kerber en finale à Wimbledon l’an dernier, avant de s’incliner face à Naomi Osaka en finale aux Internationaux des États-Unis.

L’Américaine âgée de 37 ans n’a pas gagné un seul tournoi depuis les Internationaux d’Australie en 2017, quand elle a établi un record du tennis professionnel en remportant un 23e titre du Grand Chelem (Margaret Court a gagné 13 de ses 24 titres à l’ère du tennis amateur). Williams était enceinte lors de ce triomphe et a pris plus d’un an de congé ; sa fille, Olympia, est née en septembre 2017.

Depuis son retour à la compétition, Williams a été ennuyée par des blessures. Elle a toutefois maintenu sa place au sein de l’élite.

Samedi, Halep a vite indiqué que la tâche ne serait pas facile pour Williams.

Démontrant l’étendue du talent qui lui a permis d’atteindre le premier rang du classement mondial et quatre autres finales en Grand Chelem, Halep, qui a remporté les Internationaux de France en 2018, a connu un début de match phénoménal.

« J’étais nerveuse. Je ne me sentais pas très bien avant le match, a dit Halep, qui est âgée de 27 ans. Mais je savais que je ne pouvais pas laisser les émotions prendre le dessus. Je me suis présentée sur le terrain et j’ai tout donné. »

Halep a renvoyé toutes les balles en jeu et ne s’est pas contentée de se défendre. La Roumaine a trouvé régulièrement le moyen de renvoyer les puissants coups de Williams en jeu avant d’enchaîner avec un coup gagnant.

Williams avait réussi 45 as depuis le début du tournoi, mais Halep avait gagné 53 % des jeux au service de ses rivales. La force de frappe de Williams n’a pas semblé la déranger.

Halep a donné le ton en brisant les deux premiers jeux au service de Williams, prenant les devants 4-0 en seulement 11 minutes. Elle a gagné 14 des 18 premiers points et a réussi huit coups gagnants avant de commettre une première faute directe au septième jeu de la rencontre.

De son côté, Williams semblait nerveuse et son jeu de pieds a été affecté. Elle a accumulé neuf fautes directes avant de réussir un premier coup gagnant. Elle avait mentionné après sa victoire en demi-finale l’importance de rester calme sur le terrain et elle y est parvenue face à une rivale au sommet de son art.

Williams plaçait la main sur sa hanche ou levait la main en direction de sa loge ayant l’air de se poser des questions. Williams a finalement évacué de la frustration en criant avec force après avoir réussi une belle frappe à la volée sur le deuxième point de la deuxième manche.

Elle n’a toutefois jamais été capable de réussir la remontée. Halep a brisé à nouveau le service de Williams pour prendre les devants 3-2 quand l’Américaine a raté un revers. Halep a finalement fermé les livres après 56 minutes de jeu.

Halep avait seulement participé une fois à une demi-finale à Wimbledon avant cette année. Elle espérait un meilleur résultat cette fois-ci et avait affirmé à des employés du club au début du tournoi qu’elle voulait gagner le titre afin d’obtenir un abonnement à vie au All England Club.

« Et me voici ici, a-t-elle dit samedi, le trophée entre les mains. C’était une de mes sources de motivation avant le tournoi. Je suis très heureuse. »