Williams affrontera Halep en finale à Wimbledon

Serena a déjà remporté le tournoi de Wimbledon à sept reprises.
Photo: Alastair Grant Associated Press Serena a déjà remporté le tournoi de Wimbledon à sept reprises.

Serena Williams convoitera un huitième titre au All England Club après avoir accédé à la 11e finale de sa carrière à Wimbledon, jeudi.Détentrice de 23 titres du Grand Chelem en simple, elle a aisément battu Barbora Strycova 6-1, 6-2 en demi-finales sur le court central.

L’Américaine a converti quatre de ses cinq balles de bris, tandis que la Tchèque perdait trois jeux blancs.

Williams, âgée de 37 ans, qui s’était inclinée en finale l’an dernier, croisera le fer avec la Roumaine Simona Halep en finale samedi.

Williams doit gagner un autre titre majeur afin d’égaler le record de 24, qui appartient à Margaret Court.

« Ça n’a rien à voir avec 23, 24 ou 25 (titres majeurs). Il faut simplement que j’entre sur le terrain et que je donne tout ce que j’ai, peu importent les circonstances. Peu importe ce que je ferai, je sais que j’aurai connu une belle carrière », a confié la plus vieille joueuse à disputer une finale dans un tournoi du Grand Chelem. « Par exemple, ce matin, je me suis simplement amusée. »

Pour sa part, Halep participera à une finale à Wimbledon pour la première fois de sa carrière. L’ex-no 1 mondiale y a accédé en disposant de l’Ukrainienne Elina Svitolina 6-1, 6-3, plus tôt jeudi.

La Roumaine, qui a remporté les Internationaux de France l’an dernier, a aussi pris part à la finale sur terre battue en deux autres occasions au cours de sa carrière. Elle a atteint également la finale des Internationaux d’Australie en 2018, mais n’avait jamais pu faire mieux qu’une participation aux demi-finales à Wimbledon — en 2014.

Je me suis simplement amusée

Halep et Williams se sont affrontées à 10 reprises jusqu’ici, et Williams a triomphé à neuf reprises — elle a notamment gagné en trois sets aux Internationaux d’Australie en janvier.

« Je respecte ce qu’elle a accompli et ce qu’elle accomplit encore aujourd’hui », a mentionné Halep qui, tout comme Williams, a déjà été no 1 mondiale. « Mais je me sens présentement plus prête, mentalement, à l’affronter. Ce sera tout un défi. »

Ce le serait pour quiconque, surtout lorsque Williams est au sommet de son art. Et après une première moitié de saison en dents de scie, notamment en raison d’une blessure et d’un mystérieux malaise, elle semble avoir haussé son niveau de jeu d’un cran — au minimum.

Williams a été limitée à 12 matchs en 2019, avant la semaine dernière. Après sa défaite au troisième tour à Roland Garros le 1er juin, elle est restée en France pour y bénéficier de traitements médicaux. La douleur a ensuite disparu, à temps pour le tournoi de Wimbledon.

« Eh bien, si elle joue comme ça en finale », a commenté Strycova, la plus vieille recrue dans un carré d’as d’un tournoi majeur à l’âge de 33 ans, « alors ce sera très difficile pour Simona. »

Federer et Nadal, comme on se retrouve

Après avoir passé plus d’un an et demi sans jamais s’affronter, Roger Federer et Rafael Nadal croiseront le fer vendredi dans un deuxième tournoi majeur consécutif en demi-finales à Wimbledon. Le mois dernier, Nadal a porté un coup à Federer sur la terre battue, en route vers une victoire en trois sets en demi-finales des Internationaux de France qui a préparé le terrain pour sa conquête d’un 12e titre à Roland Garros. Ce sera leur 40e duel sur le circuit de l’ATP — Nadal mène 25-14 — et leur 14e affrontement dans un tournoi du Grand Chelem — Nadal mène 10-3. Et c’est la quatrième fois qu’ils s’affronteront sur le court central de Wimbledon ; Federer mène 2-1. Nadal a cependant remporté leur dernier tête-à-tête, arrachant la victoire (9-7 au cinquième set) à Federer en finale en 2008 — plusieurs considèrent que c’était le plus grand match de l’histoire du tennis.