Face aux Tiger-Cats d’Hamilton, une lourde commande attend les Alouettes

L'arrière défensif des Tiger-Cats de Hamilton, Cariel Brooks, s'empare du quart-arrière des Alouettes de Montréal, Vernon Adams Jr., lors d'un match de football de la LCF à Hamilton, en Ontario, vendredi dernier.<br />
 
Photo: Peter Power La Presse canadienne L'arrière défensif des Tiger-Cats de Hamilton, Cariel Brooks, s'empare du quart-arrière des Alouettes de Montréal, Vernon Adams Jr., lors d'un match de football de la LCF à Hamilton, en Ontario, vendredi dernier.
 

Une semaine après avoir été rossés 41-10 à Hamilton, les Alouettes de Montréal accueilleront jeudi les Tiger-Cats pour leur premier match de la saison au stade Percival-Molson.

Dire qu’une lourde commande les attend tient de l’euphémisme.

Les Tiger-Cats, qui tenteront de remporter un quatrième match d’affilée en début de saison, ont de loin la plus dangereuse attaque du circuit avec 128 points marqués, tout en présentant la meilleure défense de la Ligue canadienne, avec seulement 41 points concédés.

Les Ontariens mènent aussi la ligue dans presque toutes les catégories défensives. En plus d’occuper la première place pour les points accordés, les Ti-Cats dominent le circuit Ambrosie pour les sacs (12), les interceptions (cinq) et les passes rabattues (14).

Non, le match ne s’annonce pas de tout repos pour les Alouettes, qui sont toujours à la recherche de leur première victoire cette saison après deux revers cinglants.

Pour un deuxième match consécutif, l’attaque des Alouettes devrait être menée par Vernon Adams fils en raison de la blessure subie par Antonio Pipkin.

La semaine dernière, face aux Ti-Cats, Adams a connu un match correct, avec 14 passes complétées sur 24 tentatives pour 174 verges, un touché et une interception. Matthew Shiltz est venu achever le travail. Il a réussi six de ses huit passes pour 64 verges.

Quant à Pipkin, dont le nom a été inscrit sur la liste des blessés pour une rencontre, il ne s’est pas entraîné avec le groupe principal mardi.

« Nous verrons. Il souffre encore un peu et nous devrons voir comment il réagira [à l’entraînement de mercredi]. Mais il progresse », a noté l’entraîneur-chef Khari Jones.

« C’est certain qu’il ne sera pas disponible jeudi, mais il progresse bien, a ajouté Jones. Vous voyez : il s’entraîne en solitaire. Souhaitons que la semaine prochaine il soit en mesure de bouger davantage. Nous avons en quelque sorte une longue semaine avant de jouer notre prochain match et nous espérons qu’il pourra profiter de ce temps supplémentaire pour revenir à 100 %. »

La défense des Alouettes sera également privée de deux pièces importantes. Le secondeur Boseko Lokombo est aussi inscrit sur la liste des blessés pour un match, tandis que le demi défensif Taylor Loffler, touché au genou, a vu son nom inscrit sur la liste des blessés pour six rencontres.

Les Alouettes ont toutefois eu la surprise de le voir prendre part à un entraînement léger à la suite de la séance régulière mardi.

« Je suis heureux de le voir s’entraîner, a indiqué Jones. Nous espérions que ce serait le cas, même en raison d’une blessure au genou. C’est toujours inquiétant, mais Loffler est un dur. C’est encourageant de voir l’énergie qu’il est capable de mettre à l’entraînement. Souhaitons que ça signifie un retour hâtif dans son cas. Mais une chose est certaine : nous n’allons pas précipiter ce retour. »

Les Alouettes auront une motivation supplémentaire pour aller chercher cette première victoire, puisque cette rencontre sera la dernière de la brillante carrière du centre québécois Luc Brodeur-Jourdain.

Le vétéran de 10 saisons a annoncé plus tôt cette semaine qu’il va tirer un trait sur le football après le match de jeudi.