Les Alouettes et les Tiger-Cats disputeront le premier de deux duels consécutifs

L'entraîneur-chef des Tiger-Cats d' Hamilton, Orlondo Steinauer
Photo: Fred Chartrand La Presse canadienne L'entraîneur-chef des Tiger-Cats d' Hamilton, Orlondo Steinauer

Orlondo Steinauer ne craint pas que les Tiger-Cats fassent preuve de complaisance à la suite de leur victoire sans équivoque de 64-14 aux dépens des Argonauts de Toronto.

La formation de Hamilton a une fiche de 2-0 à la suite de cette victoire au cours de laquelle elle a marqué des touchés lors de six possessions d’affilée. Cet écart de 50 points a égalé une marque d’équipe.

Les Ti-Cats s’apprêtent maintenant à disputer une série aller-retour face aux Alouettes de Montréal (0-1), l’une des pires formations du circuit au cours des dernières saisons.

« Quand vous inscrivez une victoire de la sorte, ça peut entraîner des problèmes si vous n’avez pas les bonnes personnalités dans votre vestiaire, a déclaré Steinauer. Mais je pense qu’on peut faire face à cela.

« S’il s’agissait de notre cinquième ou sixième victoire à sens unique et que nous avions une fiche de 9-1 après la fête du Travail, nous pourrions nous inquiéter de faire preuve de complaisance. Mais deux victoires ne sont que ça, deux victoires. Nous devons jouer nos matchs. Voyons comment nous réagirons après une grosse victoire comme celle-là. Je pense toutefois que les gars sont toujours affamés. »

Les Alouettes rendront visite aux Tiger-Cats vendredi, au Tim Hortons Field, avant que les deux équipes se rencontrent de nouveau le 4 juillet, au stade Percival-Molson. Leur troisième duel de la campagne sera joué le 26 octobre, à Montréal.

L’attaque des Ti-Cats a récolté 600 verges contre les Argos. Le quart Jeremiah Maosli a complété 23 de ses 31 passes pour 338 verges et 3 touchés, en plus d’en inscrire un autre au sol.

Bralon Addison a capté 6 passes pour 109 verges et 3 touchés, tandis que Brandon Banks a été rejoint 7 fois pour 105 verges. Banks a aussi retourné un placement raté sur 113 verges pour un majeur, alors que Sean Thomas Erlington a porté le ballon 12 fois, franchissant 109 verges tout en ajoutant 56 verges sur trois attrapés.

Il pourrait s’agir de bien mauvaises nouvelles pour les Alouettes, dont la défense a cédé plus de 600 verges à Edmonton en lever de rideau. En plus, la défense montréalaise se présente à Hamilton privée de deux partants : le secondeur Boseko Lokombo (côtes) et le demi de sûreté Taylor Loffler (genou).

Vernon Adams fils sera le partant derrière le centre à la suite de la blessure subie par Antonio Pipkin (cheville). Adams a remplacé Pipkin en deuxième moitié de match face aux Eskimos et a aidé les Alouettes à combler un écart de 17 points pour faire 25-25, avant que les Montréalais ne s’inclinent finalement 32-25.

Adams a terminé avec 7 passes complétées en 10 pour 134 verges, un touché et une interception. Il a ajouté 13 verges au sol.

Les deux équipes ont divisé leur série de deux rencontres l’an dernier. Les Tiger-Cats avaient écrasé les Alouettes 50-11 à l’Université McGill avant que ceux-ci ne l’emportent 30-28 dans le dernier match de la saison.

Si les Ti-Cats devaient l’emporter, ils amorceraient leur saison par trois victoires pour la première fois depuis 2004.