L’Impact gagne pour la première fois chez les Red Bulls

Omar Browne a été, en première demie, l’attaquant le plus visible chez l’Impact.
Photo: Julio Cortez Associated Press Omar Browne a été, en première demie, l’attaquant le plus visible chez l’Impact.

Maximiliano Urruti a inscrit son premier but de la saison sur un penalty pendant la 79e minute de jeu et l’Impact de Montréal a inscrit un gain inattendu de 2-1 contre les Red Bulls de New York mercredi soir au Red Bull Arena.

Cette victoire est la première de l’Impact en saison régulière au domicile des Red Bulls après neuf échecs en autant de tentatives depuis son entrée en MLS en 2012. Elle a été enregistrée dans des circonstances difficiles, puisque la formation montréalaise était non seulement privée d’Ignacio Piatti pour un neuvième match consécutif, mais aussi de Harry Novillo et d’Orji Okwonkwo, tous deux blessés.

De plus, Saphir Taïder, qui est ennuyé par des tensions musculaires depuis quelques matchs déjà, ne s’est présenté sur le terrain qu’à la 85e minute de jeu, en remplacement d’Anthony Jackson-Hamel.

Par ailleurs, cette victoire est la quatrième de l’Impact à l’étranger en 2019, ce qui égale son record d’équipe pour une saison, réalisé en 2013, en 2015 et en 2016. Il s’agit aussi d’une deuxième de suite sur la route après celle du 24 avril en Nouvelle-Angleterre.

Surtout, ce gain permet à l’Impact (6-4-2) de rejoindre l’Union de Philadelphie et le D.C. United au premier rang du classement de l’Association Est avec 20 points. La formation montréalaise a cependant joué un match de plus que les deux autres équipes.

Appelé à effectuer le premier penalty de l’Impact en 2019, Urruti a dirigé le ballon dans le coin inférieur gauche du filet de Luis Robles, qui avait plongé vers sa droite. Ce penalty avait été provoqué par une incursion de Jackson-Hamel dans la surface de réparation, forçant Aaron Long à le bousculer et le faire tomber.

Quelque 15 minutes plus tôt, Zakaria Diallo avait créé l’égalité avec son premier but dans l’uniforme montréalais. Au lieu d’effectuer un coup de pied de coin, Omar Browne a laissé le ballon à Urruti posté tout près. L’attaquant argentin s’est approché de la surface de réparation et effectué un centre que Diallo a habilement fait dévier de sa tête derrière Robles, malgré la présence de deux rivaux à ses côtés.

L’Impact accusait un recul d’un but après la première demie lorsque Long a déjoué Evan Bush sur un coup de tête, à la suite d’un coup franc de Marc Rzatkowski pendant la 36e minute de jeu.

Avec tous les absents, Rémi Garde a fait appel à un alignement 3-4-3 et a inséré Rudy Camacho à titre de défenseur central et Shamit Shome au poste de milieu de terrain central. Il a aussi donné un premier départ à Browne qui, en première demie, a été l’attaquant le plus visible chez l’Impact.

Lorsqu’il a cédé sa place à Micheal Azira à la 74e minute de jeu, Browne avait tenté quatre tirs au but, dont un qui a touché la cible.

L’Impact complétera son périple de deux matchs en moins de trois jours à l’étranger alors qu’il affrontera le Cincinnati FC samedi après-midi.