Eliud Kipchoge signe une quatrième victoire au marathon de Londres

Le Kenyan Eliud Kipchoge a complété les 42,2 km en deux heures, deux minutes et 37 secondes.
Photo: Ben Stansall Agence France-Presse Le Kenyan Eliud Kipchoge a complété les 42,2 km en deux heures, deux minutes et 37 secondes.

Le Kenyan Eliud Kipchoge a réalisé le deuxième meilleur chrono de l’histoire du marathon de Londres en route vers une quatrième victoire dans la capitale britannique, dimanche, tandis que sa compatriote Brigid Kosgei l’emportait chez les dames par près de deux minutes devant sa plus proche rivale.

Kipchoge, qui est âgé de 34 ans, a largué les Éthiopiens Mosinet Geremew et Mule Wasihun dans les 10 dernières minutes pour compléter les 42,2 km en deux heures, deux minutes et 37 secondes.

Seul Kipchoge a déjà couru un marathon plus rapidement que ça, lorsqu’il a abaissé le record du monde à Berlin en septembre avec un chrono de 2:01 ; 39. Son résultat est d’autant plus exceptionnel que les rues de Londres sont plus sinueuses et dénivelées que celles de Berlin.

Geremew a terminé à 18 secondes, tandis que Wasihun a concédé 21 secondes supplémentaires. Personne n’a jamais réussi un meilleur temps dans un marathon pour finir deuxième ou troisième.

Le favori local Mo Farah — quadruple champion olympique — n’a pu suivre le rythme, et il a commencé à perdre du terrain dans la deuxième moitié de l’épreuve. Le Britannique a éventuellement terminé cinquième, mettant du même coup un terme à une semaine mouvementée au cours de laquelle il a eu une prise de bec avec le légendaire coureur de fond Haile Gebrselassie.