Tiger Woods retrouve son trône

Tiger Woods et son veston vert, un habit qu’il n’avait plus porté depuis plus d’une décennie
Photo: Matt Slocum associated press Tiger Woods et son veston vert, un habit qu’il n’avait plus porté depuis plus d’une décennie

Héros déchu, golfeur sur le déclin, et de nouveau champion du Tournoi des Maîtres. Tiger Woods est venu de l’arrière pour décrocher son cinquième veston vert, dimanche, comblant un déficit bien plus important que celui de deux coups devant une foule en liesse en bordure du parcours Augusta National.

Woods a patienté pendant près de 11 ans depuis la conquête de son dernier titre majeur, et 14 ans depuis qu’il a enfilé pour la dernière fois un veston vert par-dessus son légendaire polo rouge. L’attente en valait cependant la peine, puisqu’il a remporté le Tournoi des Maîtres par un coup, dimanche, après avoir remis une carte finale de 70 (-2).

La table était mise pour une scène très émotive.

Il a d’abord soulevé son fils de 10 ans, Charlie, né un an après la conquête de son 14e titre majeur à l’Omnium des États-Unis, en 2008. Il a ensuite enlacé sa mère, puis sa fille de 11 ans, Sam, et ceux qui l’ont entouré alors qu’il traversait un divorce orageux, une arrestation embarrassante pour conduite avec les facultés affaiblies par des médicaments et une série d’interventions chirurgicales.

 
15
C’est le nombre de titres en Grand Chelem – le 81e sur le circuit PGA –, de Tiger Woods, qui se rapproche du record de Jack Nicklaus et ses 18 titres du Grand Chelem.

« WOOOOOOO !!! » a crié Woods, tandis qu’il se dirigeait vers le chalet, alors que les spectateurs scandaient « Tiger ! Tiger ! Tiger ! » de façon aussi assourdissante que pendant l’ensemble du neuf de retour au Augusta National.

« C’est incroyable de vivre ça »

« C’est ahurissant, juste à cause de tout ce qui s’est passé, a déclaré Woods en entrevue au chalet. L’année dernière, je m’estimais heureux de simplement pouvoir jouer au golf. Lors du banquet des champions de l’année précédente, j’étais vraiment au plus bas. Et j’ai dû faire l’impasse sur ce prestigieux tournoi pendant plusieurs années. C’est incroyable de pouvoir vivre ça. »

Woods a maintenant décroché 15 titres majeurs. Il n’est devancé à ce chapitre que par Jack Nicklaus, qui en totalise 18. De plus, il a enregistré sa 81e victoire sur le circuit de la PGA, et il ne lui en manque qu’une pour égaler le record qui appartient à Sam Snead.

« Toutes mes félicitations, Tiger, a écrit Jack Nicklaus sur Twitter. Je suis très content pour lui et notre sport. C’est tout simplement fantastique !!! »

Un coup d’avance

Son pointage cumulatif de -13 lui a permis de devancer Dustin Johnson, Xander Schauffele et Brookes Koepka. Jason Day, Webb Simpson, Francesco Molinari et Tony Finau ont tous terminé à un coup.

« C’est de toute évidence l’un des plus beaux retours de l’histoire du sport, a admis Koepka. Tu veux te mesurer aux meilleurs de l’histoire. Tu veux les affronter. Je peux rentrer en me disant que j’ai tout donné. Il [Woods] est tout simplement dominant. »

Corey Conners, de Listowel en Ontario, a joué 76 en ronde finale et terminé en 46e position à égalité avec la normale au cumulatif.

La carrière de Tiger Woods en dates

1997 Il remporte le Tournoi des Maîtres, son premier tournoi majeur, à 21 ans, un record de précocité pour un vainqueur de l’épreuve. Deux mois plus tard, il devient numéro 1 mondial pour la première fois.

2000 Il gagne les Internationaux des États-Unis avec quinze coups d’avance sur son premier poursuivant, un record.

2009 Il se retrouve dans la tempête après les révélations sur ses infidélités et son accident de voiture provoqué par sa future ex-femme qui le pourchassait avec un club de golf.

2017 Il subit une quatrième opération au dos, puis, un mois plus tard, est arrêté endormi au volant sous l’influence de médicaments et d’antidépresseurs. Il sombre au-delà de la 1100e place au classement mondial.

2018 Il termine deuxième du Championnat de la PGA, son meilleur résultat dans un tournoi du Grand Chelem depuis 2009.

Agence France-Presse