Entrée en scène satisfaisante pour Alex Harvey

Le skieur québécois Alex Harvey
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le skieur québécois Alex Harvey

Alex Harvey n’a pas été en mesure de répéter sa performance de 2017 lorsqu’il avait soulevé la foule sur les plaines d’Abraham en remportant le sprint. Il a néanmoins atteint son objectif, vendredi, en participant à la demi-finale.

Grâce à sa 10e place, il glane de précieuses secondes de bonification qui lui serviront pour la suite de ce mini-tour disputé dans le cadre des finales de la Coupe du monde de ski de fond.

«Je ne vous le cache pas, je voulais être de la finale [vendredi]. Mais compte tenu de la saison que je connais, un top-10, c’est mission accomplie. Que ce soit au Tour de ski ou dans des mini-tours comme c’est le cas ici, mon objectif à chaque journée de sprint, c’est d’être la demi-finale. C’est le “sweet spot” pour les points. »

Le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo, l’actuel meneur du classement général de la Coupe du monde, a pris une option sur le Globe de cristal en vertu de sa huitième victoire de la saison en sprint. Il s’est facilement imposé en finale avec un chrono de 3 minutes 22,14 secondes. Il a eu le meilleur sur l’Italien Federico Pellegrino et son coéquipier Sindre Bjoernestad Skar. Le jeune Russe Alexander Bolshunov, qui talonne Klaebo au classement général, a échoué au pied du podium et ce résultat le forcera à sortir le grand jeu samedi et dimanche s’il veut damer le pion au Norvégien au final.

Harvey, âgé de 30 ans, n’était pas parvenu à se qualifier pour les éliminatoires d’un sprint depuis novembre à Lillehammer, où il a obtenu son seul podium de la saison, une médaille de bronze. En demi-finales, il a couvert la distance en 3:24,52, bon pour le cinquième rang de son groupe de six skieurs. Il a terminé à 2,69 secondes de Skar, le vainqueur de la seconde vague.

Aucun autre des athlètes canadiens inscrits n’a réussi à se hisser parmi les 30 meilleurs aux qualifications.

Chez les dames, la Suède a réussi un triplé alors que Stina Nilsson a signé une deuxième victoire d’affilée en sprint, ce qui lui a permis de s’adjuger le Globe de cristal du sprint.

Ses coéquipières Maja Dahlqvist et Jonna Sundling ont complété le podium. Aucune Canadienne n’a réussi à obtenir son billet pour les rondes éliminatoires.