Le Canadien se venge en battant les Islanders 4-0

Carey Price a ajouté un quatrième blanchissage à sa fiche saisonnière, le 44e de sa carrière.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Carey Price a ajouté un quatrième blanchissage à sa fiche saisonnière, le 44e de sa carrière.

Nate Thompson a donné le ton à la rencontre grâce à de belles présences en infériorité numérique et le Canadien a défait les Islanders de New York 4-0, jeudi.

Les Islanders avaient donné une leçon au Canadien la semaine dernière, imposant la loi dans une victoire de 2-1 à Long Island. L’histoire a été bien différente cette fois.

Avec Jeff Petry et Shea Weber au cachot, Phillip Danault a gagné la mise en jeu à la droite de son gardien, aidant le Tricolore à survivre à 21 secondes à cinq contre trois. Thompson a aussi joué un rôle clé lors de ces infériorités numériques, gagnant notamment une bataille le long de la rampe contre trois joueurs des Islanders pour s’offrir une chance de marquer.

Puis, l’avantage numérique du Canadien — qui était 1-en-25 à ses onze derniers matchs avant la partie — a généré le premier but du match, avec 6,3 secondes à jouer au premier vingt. Joel Armia a profité d’une courte remise de Jordan Weal pour faire scintiller la lumière rouge.

« Notre jeu en désavantage numérique en début de match a fait du bon travail, a indiqué l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Ça leur a enlevé le vent des voiles. Nous sommes revenus avec énergie et notre jeu de puissance a marqué un gros but. »

Armia, Weal et Jonathan Drouin ont récolté chacun un but et une aide, tandis que Shea Weber a aussi marqué pour le Canadien (39-28-7), qui n’avait pas inscrit plus de trois buts dans un match en huit sorties depuis le 1er mars.

Carey Price a été brillant lorsque sollicité et il a réalisé 28 arrêts. Il a ajouté un quatrième blanchissage à sa fiche saisonnière, le 44e de sa carrière.

Le Canadien espérait maintenant un coup de main des Oilers d’Edmonton, qui accueillaient les Blue Jackets de Columbus en fin de soirée. Le Tricolore avait commencé la journée à un point des Blue Jackets et du dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires dans l’Association de l’Est.

En vertu du revers de 6-3 des Hurricanes de la Caroline face au Lightning de Tampa Bay, le Canadien s’est aussi approché à deux points du premier laissez-passer supplémentaire dans l’Est. Les Hurricanes ont toutefois un match de plus à jouer d’ici la fin de la campagne.

Les Islanders (42-25-7) avaient perdu leur dernier match 5-0, mardi, face aux Bruins de Boston et n’ont rien fait pour impressionner leur entraîneur. Thomas Greiss a accordé quatre buts sur vingt-deux lancers avant de céder sa place à Robin Lehner, qui a effectué douze arrêts.

Weber a doublé l’avance du Canadien après 63 secondes de jeu en deuxième période, grâce à un puissant tir précis.

Price a eu à se signaler par la suite. Il a notamment réalisé un arrêt spectaculaire aux dépens de Jordan Eberle seulement 27 secondes avant que Drouin ne porte le pointage à 3-0, à 6 min.

Drouin mettait ainsi fin à une disette de dix-sept rencontres sans toucher la cible. Il avait été blanchi de la feuille de pointage lors de seize de ses dix-sept dernières sorties, dont les neuf matchs les plus récents.

« C’est un gars qui veut bien faire, un gars qui travaille quand même fort, a dit Julien au sujet de Drouin. C’était aussi un gars frustré parce qu’il ne marquait pas. Il a marqué un très beau but [jeudi] soir. S’il débloque et qu’il retrouve sa fougue, tant mieux, parce que c’est le bon temps pour que ça arrive. »

Weal a ensuite mis un terme à la soirée de travail de Greiss à 8 min 19 s, en faisant dévier un tir de Jordie Benn.

Le Canadien jouera deux matchs ce week-end. Il accueillera d’abord les Sabres de Buffalo, samedi, avant de rendre visite aux Hurricanes, dimanche.

Échos de vestiaire

Carey Price était heureux du travail de l’unité d’infériorité numérique en début de rencontre :

« L’infériorité numérique a fait de l’excellent travail. C’était un moment énorme pour nous. Ce n’est pas un travail facile, mais nous avons toujours des gars qui sont prêts à prendre la relève et livrer la marchandise. »

Shea Weber a admis que l’arrêt de Price contre Jordan Eberle a été un tournant :

« Nous pourrions parler de ses arrêts tous les soirs. Nous finissons par nous répéter en raison du nombre de fois qu’il nous sauve. C’était encore une fois un arrêt qui a changé l’allure de la rencontre. »

Questionné à savoir s’il venait de jouer son meilleur match dans l’uniforme du Canadien, Nate Thompson était encore plus optimiste :

« J’espère en connaître des meilleurs encore », a-t-il répondu en affichant un large sourire.