Le Canadien continue de s’éloigner des séries

Le Canadien s’est buté à Corey Crawford, qui a réalisé 48 arrêts, un sommet personnel en saison régulière.<br />
 
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le Canadien s’est buté à Corey Crawford, qui a réalisé 48 arrêts, un sommet personnel en saison régulière.
 

La volonté était là, mais le résultat a été le même pour le Canadien, samedi, alors qu’il a encaissé un revers de 2-0 face aux Blackhawks de Chicago.
 

Deux jours après avoir été déclassée en début de rencontre par les Islanders de New York, en route vers une défaite de 2-1, la formation montréalaise a offert une performance plus convaincante. Le Canadien s’est toutefois buté à Corey Crawford, qui a réalisé 48 arrêts, un sommet personnel en saison régulière.
 

Malgré un meilleur effort du Tricolore, les revirements ont toutefois été nombreux en sortie de zone et l’avantage numérique a encore une fois connu des ratés en étant 0-en-4. Le Canadien a finalement été blanchi pour une cinquième fois cette saison.
 

« C’est certain que le gardien de l’autre côté mérite beaucoup de crédit. Crawford a joué tout un match, a reconnu l’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. Mais je dirais que notre exécution n’a pas été à point pendant la majorité du match. Je ne sais pas si c’est relié à la pression ou si c’est seulement un mauvais passage dans la saison. Mais ce n’est pas un bon moment pour connaître des difficultés. »
 

Puisque les Hurricanes de la Caroline ont défait les Sabres de Buffalo 4-2 et que les Blue Jackets de Columbus ont récolté un point dans une défaite de 2-1 en prolongation face aux Bruins de Boston, le Canadien s’est éloigné un peu plus d’une place en séries éliminatoires.
 

Le Canadien (37-28-7) accuse trois points de retard sur les Blue Jackets et quatre sur les Hurricanes. Ces deux équipes détiennent les deux laissez-passer supplémentaires donnant accès aux séries dans l’Association de l’Est. De plus, les Hurricanes ont un match en main sur ses deux poursuivants.
 

Carey Price a effectué 22 arrêts devant le filet du Canadien.
 

Connor Murphy et Brendan Perlini ont touché la cible pour les Blackhawks (32-30-9), qui ont gagné un cinquième match d’affilée. Crawford, de Châteauguay, présente maintenant un dossier de 9-2-2 en 13 sorties en carrière face au Canadien. Il a ajouté un deuxième blanchissage à sa fiche saisonnière.
 

Après une première période plutôt tranquille, le jeu s’est animé un peu lors du deuxième engagement.
 

L’attaquant du Canadien Paul Byron a atteint la barre transversale en début de période. Toutefois, Murphy a été le premier à faire mouche après 3:04 de jeu, grâce à un tir précis du côté de la mitaine.
 

Dylan Sikura est passé bien près de doubler l’avance des visiteurs quelques minutes plus tard, mais son tir a à son tour atteint la barre horizontale.
 

Crawford s’est distingué par la suite, frustrant notamment Byron lors d’une supériorité numérique du Canadien, puis Victor Mete et Artturi Lehkonen coup sur coup, un peu plus tard.
 

Perlini a ensuite porté un dur coup aux espoirs du Canadien en creusant l’écart après 4:49 de jeu en troisième période. Perlini a complété un bel échange à trois avec Slater Koekkoek et Alex DeBrincat.
 

Il a fallu attendre jusqu’à mi-chemin en troisième période pour voir le Canadien jouer un peu plus avec un sentiment d’urgence.
 

Cependant, le Tricolore s’est buté à Crawford, qui a réussi l’un de ses plus beaux arrêts contre Joel Armia avec la jambière droite. Crawford a aussi joué de chance quand Lehkonen a atteint la barre horizontale.
 

Par ailleurs, Price a été honoré avant la rencontre pour avoir devancé Jacques Plante au premier rang dans l’histoire du Canadien avec 315 victoires. Sa famille est venue le rejoindre sur la patinoire et a reçu des fleurs de la part de Shea Weber, Byron et Brendan Gallagher.

Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Un bâton en or a été remis à Carey Price.

Price a reçu un chandail autographié par ses coéquipiers et avec le numéro 315 à l’arrière. Le fils de Jacques Plante, ainsi que la petite-fille et l’arrière-petite-fille du légendaire gardien se sont rendus sur la patinoire en compagnie du président du Canadien, Geoff Molson, pour remettre un bâton en or à Price.
 

Le Canadien disputera son prochain match mardi, quand il rendra visite aux Flyers de Philadelphie.
 

Échos de vestiaire

Artturi Lehkonen a admis que la finition avait fait défaut :
 

« Nous avons obtenu des occasions de marquer. Nous devons simplement être un peu plus incisifs dans les situations où nous pouvons marquer. Ce soir, nous n’avons pas profité de nos occasions et nous avons perdu le match. »
 

Shea Weber aurait aimé voir l’avantage numérique faire la différence :
 

« C’est toujours la même chose. Nous devons obtenir des résultats. Particulièrement dans des moments importants du match comme ça, ça pourrait faire une différence. L’histoire se répète et ça ne fait pas la différence. »
 

Carey Price a apprécié la cérémonie d’avant-match :
 

« C’était bien de pouvoir partager ce moment avec ma famille. Je suis heureux que tout le monde soit venu pour en faire partie. C’était un moment très spécial pour moi. »